Wimbledon 2019 : Une « Fevic » d’anthologie ! ( + Vidéo )

Un combat de Titans. Un dénouement et une émotion comme seul le sport peut en apporter. Une Finale légendaire opposant les deux Empereurs Djokovic à Federer qui a été au firmament. Un nouvel épisode de la saga « Fevic » sublimée par un suspense complètement fou. Novak Djokovic est encore un peu plus rentré dans l’Histoire du tennis mondial en finissant par prendre le dessus sur Roger Federer en cinq sets 7-6, 1-6, 7-6, 4-6 et…13-12 ! Près de cinq heures de jeu et le premier tie-break à 12-12 de l’histoire auront donc été nécessaires au numéro un mondial pour se coiffer d’une cinquième couronne londonienne. Un exploit gigantesque qui lui permet d’égaler la légende Bjorn Borg et de remporter un 16e titre du Grand Chelem.

Allez hop, à Finale d’anthologie, des chiffres époustouflants : 

4 heures et 57 minutes : la finale de dimanche a été la plus longue de l’histoire, dépassant celle de 2008 remportée par Rafael Nadal face à Roger Federer en 4 h 48 min.

12-12 : Pour la première fois dans un Grand Chelem, la finale 2019 est entrée dans l’histoire du tennis en « basculant » dans le super tie-break !

71 jeux : Pour se départager, Novak Djokovic et Roger Federer ont dû disputer 68 jeux et trois tie-breaks.

5 810 mètres : la distance couverte par Federer sur le Court central lors de cette finale. Djoko a couru un tout petit peu moins, avec 5 623 mètres.

218 points gagnés : Federer a marqué paradoxalement 14 points de plus que le Serbe (204) et il a aussi réussi 40 coups gagnants de mieux (94 contre 54), mais le Suisse a commis plus de fautes directes (62 contre 52).

2 balles de matches : le N.1 mondial a sauvé deux balles de match sur le service de Federer à 8-7 dans le dernier set, avant de pousser la dernière manche jusqu’au «super tie-break».

Retrouve toutes les interviews ici