US Open : Garcia continue sa conquête américaine (+ Vidéo)

Caroline Garcia est sur une très bonne lancée sur les courts outre-Atlantique, après avoir remporté le Tournoi WTA 1000 de Cincinnati. Tournoi dans lequel elle a sorti 3 joueuses du top 10 mondial. C’est maintenant à la montagne qu’est l’US Open qu’elle s’attaque.

 

La route la plus courte vers le sommet

C’est un parcours net et sans bavures que nous propose Caroline Garcia dans cette édition 2022 de l’US Open. Elle n’a perdu aucun set en 4 matchs ! Et on ne peut pas dire que ceux qu’elle remporte soient serrés. Elle a réellement écrasé la concurrence depuis son entrée en lice. Les russes Rakhimova et Kalinskaya ont subi sa loi en prenant respectivement 2 – 6, 4 – 6 et 3 – 6,  1 – 6. La canadienne Andrescu n’a pas échappé à la règle et s’est elle aussi inclinée en 2 sets 3 – 6, 2 – 6

Pour sa première fois en 2ème semaine américaine, Caroline Garcia s’est retrouvée en 8ème de finale face à la locale Alison Riske. Et encore une fois, ce fut un match à sens unique. Malgré quelques égarements au cours de la partie et un service un peu capricieux, la française n’a pas été grandement inquiétée. Riske a subi le jeu de pression de Garcia et n’a pas su y répondre. Ça s’est d’autant plus ressenti lors du 2ème set. Le score final est de 6 – 4, 6 – 1 et Caroline Garcia file en quart de finale où elle retrouvera Cori Gauff, une autre américaine.

La force de Caroline Garcia

Le jeu de la tricolore n’est pas le plus flamboyant ni le plus spectaculaire du tennis féminin mondial, mais il reste l’un des plus solides. Preuve en est de ses récentes performances. Il a beau être assez simple, Caroline Garcia doit avoir une maîtrise quasiment parfaite de son jeu pour pouvoir évoluer à un aussi haut niveau. Ce n’est pas elle qui fait le jeu, elle ne se force pas à changer le rythme et laisse ça à son adversaire, sauf dans des cas particuliers. Et c’est grâce à cette « passivité » que la fille en face se fatigue plus rapidement.

Elle possédait avant un jeu d’attaquante pure qui lui permet maintenant de faire reculer ses adversaires le plus loin du filet pour ensuite porter un coup gagnant fatal. Son expérience en double lui offre aussi la possibilité de jouer au filet et de placer des volées destructrices. Sa force mentale et son endurance font de Caroline une machine sur le long terme. C’est un atout dont elle va peut-être avoir besoin lors des prochains jours.

Retrouve toutes les interviews ici