Rétrospective 2019 / Episode 3 : Rafa et Roland ! (+ Vidéo)

C’est déjà le troisième épisode de notre série consacrée aux moments forts de l’année 2019. On va parler cette fois d’une histoire d’amour. Une histoire entre Rafa et Roland. Un homme et une compétition. Bien évidemment, il s’agit de Rafael Nadal et du tournoi du Grand Chelem, Roland-Garros. En bon fan et suiveur de sport que vous êtes, vous savez que l’Espagnol a remporté pour la douzième fois le tournoi parisien. En espagnol, on dit la « duodecima » ( vous nous remercierez plus tard pour les cours de langue… ). Et pourtant, le numéro 1 mondial aurait pu ne même pas participer au tournoi cette année…

Et oui, touché aussi bien moralement que physiquement ( blessé au genou ), le Majorquin ne croyait ne pas pouvoir tenir sa place à quelques semaines de son entrée en lice à Roland. Pire, il semblait incapable d’élever son niveau de jeu sur son terrain de jeu fétiche, la terre battue. Aucun trophée ni à Monte-Carlo, ni à Barcelone, et encore moins à Madrid. Pas même une finale à signaler. Une lueur d’espoir cependant, avec cette victoire en finale à Rome face à l’un de ses rivaux historiques, Novak Djokovic. 

La suite, vous la connaissez. Yannick Hanfmann (6-26-16-3), Yannick Maden (6-16-26-4), David Goffin (6-16-34-66-3), Juan Ignacio Londero (6-26-36-3)Kei Nishikori (6-16-16-3), Roger Federer (6-36-46-2) et Dominic Thiem (6-35-76-16-1) passeront tous à la trappe et l’Espagnol soulèvera sa douzième Coupe des Mousquetaires !

De nouveau plein de confiance et dans un corps que le laissait enfin tranquille, Rafael Nadal a atteint les demi-finales de Wimbledon, battu par Roger Federer en demi-finale. Avant de remporter le Master 1000 de Montréal, mais surtout l’US Open, en battant le Russe Daniil Medvedev en finale. Enfin, à 33 ans, l’Espagnol allait remporter la Coupe Davis avec son pays, tout en étant numéro 1 à l’ATP. De quoi certainement le retrouver en pleine forme en 2019, où il tentera de remporter un vingtième trophée du Grand Chelem, pour égaler Roger Federer ! 

THIEM/NADAL

Retrouve toutes les interviews ici