Open d’Australie : Thiem écarte Zverev et rejoint Djokovic en finale ! (+ Vidéo)

La finale de l’Open d’Australie 2020 opposera donc le monstre du tennis mondial, Novak Djokovic, déjà vainqueur l’an passé, à l’Autrichien Dominic Thiem, tombeur d’Alexander Zverev en demi-finale (3-66-47-67-6). Il disputera sa troisième finale de Grand Chelem, après ses deux finales à Roland-Garros, en 2018 et en 2019.

ZVEREV/THIEM
Thiem « le puissant » a su, depuis la saison passée, accrocher de nouvelles cordes à son arc. À l’image de la volée de coup droit amortie qui l’envoyait en finale de cet Open d’Australie, pour la première fois de sa carrière. Auparavant dominateur surtout sur terre battue, le voilà maintenant redoutable sur surface dure. Son adversaire, l’Allemand Alexander Zverev, rêvait pourtant lui aussi de cette finale et il n’a pas été loin d’y parvenir. Une faute de revers à 2-3 dans le troisième set, une double-faute et un smash raté dans la manche suivante lui coûtent la qualif’ pour ce qui aurait été sa première finale, lui qui disputait sa première demi de Grand Chelem. Et oui, si le Tennis fait des heureux à chaque Tournoi, il se révèle aussi sans pitié pour les perdants. 

Cette demi-finale est donc revenue au joueur le plus attaquant des deux. Thiem étant capable d’envoyer des coups droits décroisés à 164 km/h ! Mais c’est surtout l’évolution de son jeu qui lui permettra demain de se frotter à « Djoko » en finale. Un adversaire qui peut ressembler à Zverev mais en beaucoup plus fort. Une sorte de « boss de fin » pour Thiem. 

FEDERER/DJOKOVIC
L’Autrichien disputera, à 26 ans, sa troisième finale de Grand Chelem, lui qui attend toujours de soulever l’un de ces prestigieux trophées. Classé aujourd’hui numéro 5 mondial, il représente la nouvelle génération talentueuse de tennismen, qui doit, à terme, déloger les légendes vivantes qui squattent toujours le haut du classement ATP, malgré un « certain » âge. Dominic Thiem sera d’ailleurs le plus jeune finaliste de l’Open d’Australie depuis 2013 et les 25 ans de… Novak Djokovic, qui remportait déjà, à l’époque, son sixième Grand Chelem. Le changement, les kids, c’est peut-être pour demain.

Retrouve toutes les interviews ici