Open 13 : Gilles Simon s’arrête aux portes de la finale ! (+ Vidéo !)

Pas de finale pour Gilles Simon, l’un des anciens du circuit ATP. Engagé dans l’Open 13 de Marseille, il avait, au tour précédent, mis fin à une longue disette face au top 5 mondial, en dévorant le Russe Daniil Medvedev, en quart de finale, justement numéro 5 au classement ATP (6-46-0). Il avait donc mis fin à une série entamée en 2016 et une victoire face à Stan Wawrinka à Shanghai, durant laquelle il n’avait battu aucun des cinq meilleurs joueurs mondiaux ! 

KYRGIOS/SIMON
Opposé au jeune prodige canadien, Felix Auger-Aliassime, le Niçois s’est incliné et ne verra donc pas la finale du tournoi (7-57-6 [2]). Il pourra longtemps penser à cette immense occasion d’emporter le premier set. À 5-3 et en menant 30-15 dans ce qui aurait pu être le dernier jeu de cette manche, Gilles Simon n’a pas su aller chercher les points qui lui manquaient et a laissé son jeune adversaire revenir dans la partie. Trop attentiste, il a laissé le Canadien refaire son break de retard, et même gagner quatre jeux d’affilée, lui permettant de remporter ce premier set. Gilles Simon avait pourtant su contenir Félix Auger-Aliassime en début de match. Ce dernier, inconstant, étant capable de coups de génie, mais aussi de fautes tellement évitables. 

Le Français ne se laissait pas abattre et montrait d’autres vertus dans le second acte de ce match. Augier-Aliassime ne se laissait lui pas distraire et aucun des deux tennismen ne parvenait à prendre le service de son opposant. Logiquement, les deux hommes durent se départager lors du tie-break, remporté par le plus jeune des deux joueurs, qui a su prendre très rapidement une avance confortable. 
Le jeune Félix Auger-Aliassime (19 ans seulement !), rejoint donc Stefanos Tsitsipás en finale, une semaine après avoir succombé aux coups de boutoirs de Gaël Monfils à Rotterdam (Pays-Bas). Le Grec s’étant lui imposé face au Kazakh Alexander Bublik, en deux sets également (7-56-3).

GULBIS/AUGER ALIASSIME

Retrouve toutes les interviews ici