Finale de la Coupe Davis : une histoire Belge

L’évènement sportif de la semaine, les kids, il va falloir le chercher du côté du tennis puisque ce week-end l’équipe de France va défier la Belgique en finale de la Coupe Davis. La rédac de votre site préféré a donc décidé de « monter au filet » pour vous permettre de vivre cet évènement en étant incollable sur le sujet. On va donc vous proposer jusqu’à vendredi plusieurs articles consacrés à ce rendez-vous. Et on commence, aujourd’hui, par vous présenter les futurs adversaires de la « bande à Noah »… 

 

 

C’est à domicile que la Belgique a affronté l’Australie et validé son ticket pour la finale de la Coupe Davis.

 

 

Quel parcours pour la Belgique ?
Alors que la France s’est « débarrassée » de la Serbie (qui jouait rappelons-le sans Djokovic, Troicki et Tipsarevic) en demi-finale, la Belgique, elle, s’est qualifiée aux dépens de l’Australie. Mais ça n’a pas été une partie de plaisir puisque nos amis Belges étaient menés 2-1 à l’issue du double. Heureusement David Goffin d’abord (vainqueur de Nick Kyrgios) puis Steve Darcis, tombeur de Jordan Thompson, ont marqué les deux derniers points synonymes de billet pour le Stade Pierre-Mauroy à Lille où se disputera cette finale 2017. Avant cela, la sélection belge avait éliminé l’Italie et l’Allemagne. Si, pour le moment, la Belgique n’a jamais inscrit son nom au palmarès de la Coupe Davis, elle connaît pourtant bien cette compétition puisqu’en 2015 elle avait déjà atteint le stade de la finale, battue alors par la Grande-Bretagne d’Andy Murray. 

 


Quelle équipe ce week-end ?

En face des Bleus (dont on ne sait pas pour le moment quels seront les joueurs retenus par Yannick Noah), on devrait retrouver – sauf énorme surprise – David Goffin (26 ans, 8e mondial) et Steve Darcis (33 ans, 76e). Si le premier représentera la principale menace pour la France, il faudra également se méfier du second…  Loin de figurer parmi les meilleurs du circuit ATP, le Belge est véritablement « l’âme » de sa sélection. Et, en Coupe Davis, le classement importe souvent devant la motivation et le « coeur » de certains joueurs. Darcy est de cette « race » de tennisman.  Alexander Zverev, numéro 4 mondial, en a fait l’amère expérience en 8e de finale, battu en quatre manches. Du haut de ses 33 ans, Darcis, qui n’a remporté que deux tournois dans sa carrière, pourrait donc être un élément plus que décisif.
Quant au double, il constituera véritablement le « point faible » de la Belgique, aucun Belge ne figurant dans le Top 100 de la spécialité. En demi-finale, c’est la paire Bemelmans-De Greef qui avait été choisie.

 

Attention danger ! Le Belge David Goffin finaliste du dernier Masters occupe la 8e place du classement mondial.

 

 

 

Quel état de forme pour Goffin ?
A première vue, on aurait tendance à répondre plus qu’excellente… Le joueur belge réalise, en effet, une fin de saison « en boulet de canon » ! Certes, défait en finale du Masters de Londres il y a quelques jours, Goffin a tout de même réussi l’exploit de battre dans le même tournoi Rafael Nadal puis Roger Federer. Excusez du peu ! Premier tennisman belge à entrer dans le top 10 mondial, il occupe aujourd’hui la 8e place à l’ATP.  Toutefois, on est en droit de se demander dans quel état de fraîcheur physique Goffin va aborder cette finale ? D’autant qu’il souffre depuis quelques semaines maintenant de douleurs intense au genou gauche. Son coach, Thierry Van Cleemput, redoutait d’ailleurs, dans une récente interview, de le voir arriver « sur les rotules »…  « Ce Masters était une préparation idéale, mais aussi très « énergivore » (…) Ce ne sera pas facile, mais j’espère que l’ampleur de l’événement qui l’attend en France va l’aider à réunir les forces nécessaires pour ce dernier coup de rein ». Réponse à la fin de la semaine…

Retrouve toutes les interviews ici