Voltige aérienne : Matt Hall, dernier Champion du Monde du Red Bull Air Race ! ( + Vidéos )

Au terme d’une ultime et mémorable saison du Red Bull Air Race, disputée ces 7 et 8 septembre au Japon devant près de 100 000 spectateurs, l’Australien Matt Hall décroche son premier titre mondial au détriment de ses concurrents Yoshihide Muroya (JPN) et Martin Sonka (CZE). Les trois Français de Master Class terminent eux leur carrière en Air Race sur une bonne note, s’inclinant face à des super champions mentalement et techniquement plus aguerris. Le Red Bull Air Race tire sa révérence après 14 saisons plus intenses et passionnantes les unes que les autres !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On gardera en mémoire les exploits incroyables de ces pilotes virevoltant sur un parcours de plusieurs kilomètres au milieu de pilons d’une hauteur de 25 mètres ! Quand on pense que ces pilotes surdoués doivent avoir des réactions qui se jouent au centième de seconde en supportant une force G d’environ 1000 kgs, on imagine les milliers d’heures d’entraînement qu’ils ont eues !  

Trois pilotes tricolores de Master Class s’étaient donc déplacés au Japon – Nicolas Ivanoff, Mika Brageot et François Le Vot – et ils n’ont pas déçu, accédant tous les trois au Round of 8 de cette dernière course du championnat du monde, organisé sous la houlette de la FAI (Fédération Aéronautique Internationale). On retiendra notamment la performance d’Ivanoff, qui, au terme d’un run propre et tout en douceur, dispose du champion du monde en titre Martin Sonka, inespéré ! Mais au tour suivant, le vent, la pression ou le manque de pugnacité auront raison des Bleus : Ivanoff et Chambliss, les deux vétérans des séries, s’affrontent à la faveur de l’Américain ; Brageot perd contre Hall, alors sur le point de remporter le titre mondial ; et Le Vot s’incline devant le héros national Muroya (vainqueur du jour). Les Français font corps et terminent 5e, 6e et 7e à Chiba, ce qui reste une superbe performance compte tenu de l’enjeu de cette ultime épreuve et de la pression qui régnait dans les stands.

Déjà trois fois vice-champion du monde du Red Bull Air Race, Matt Hall remporte donc ce dimanche un premier titre ! Au-delà d’être le plus rapide, il est aussi et surtout celui qui aura, à force d’expérience et de travail, su le mieux maîtriser la pression et garder un calme absolu. Et quand on visionne la vidéo ci-dessous, lors d’une course en 2010, on confirme que Matt Hall est un animal à sang froid ! Terrifiant ! 

Retrouve toutes les interviews ici