Show devant avec le roller freestyle

Mercredi on te parlait vélo et Tour de France… Aujourd’hui on te propose de continuer notre petite balade au pays des sports « de roues » avec une autre discipline : le roller freestyle. Une discipline spectaculaire qui s’est considérablement développée avec le boom des sports de rue et des pratiques urbaines. D’ailleurs, aujourd’hui, on compte plus de 170 clubs et près de 4 000 licenciés. Mais le roller freestyle ce n’est pas une mais DES disciplines. Toutes plus « fun » et techniques les unes que les autres.

Vitesse et « battle »
On commence par le slalom qui se décline en version vitesse ou figures. La vitesse c’est une course d’élan de 12 mètres et 20 plots espacés entre eux de 80 cm seulement à enchaîner le plus rapidement possible. Un parcours que les meilleurs réalisent en moins de 5 secondes. Pas mal non ? Pour les figures, place à l’artistique avec des chorégraphies réalisées en musique pendant 1m30. Une épreuve de « battle » permet également de se défier durant des jams de 30 secondes.  

Toujours plus haut avec le Freeride
Si tu aimes les sensations fortes, le Freeride est fait pour toi ! Tu as le choix entre la course d’obstacles – en ville ou dans un skatepark – avec le skatecross ou le saut avec le high jump. Sans tremplin, les hauteurs franchies atteignent les 1m60… avec, elles dépassent les 2m70. Une spécialité aérienne et vraiment impressionnante.

ROLLER - FESTIVAL INTERNATIONAL SPORTS EX - FISE - 2013 11/05/2013, Montpellier, France. Finale Roller Pro.
Figures de glisse au programme

Place aux figures de glisse
A propos d’aérien, que dire des prouesses réalisées par les « rampe riders »… Appartenant à la discipline du roller freestyle acrobatique, la rampe permet d’enchaîner des figures de haut vol sur deux courbes symétriques. Le déplacement en courbe, c’est aussi la spécialité de ceux qui pratiquent le bowl… une aire de roller en forme de bol ou de « cuvette » inspirée des piscines californiennes vides qui avaient investi par les surfeurs en skateboard dans les années 1970. Le but est alors de prendre un maximum de vitesse pour rechercher les meilleures trajectoires et exécuter des figures de glisse ou des sauts. Enfin, si tu aimes la pratique du roller « de rue », le street est fait pour toi. Les skateparks reconstituent le mobilier urbain dans des proportions et des formes idéales, te permettant d’enchaîner des figures de glisse et de saut sous forme d’un parcours libre.

Protections indispensables
Enfin, quatrième spécialité de du roller freestyle que l’on a tendance parfois à oublier mais qui est toute aussi spectaculaire et nécessite un sacré sens de l’équilibre et une bonne dose d’agilité… la trottinette !

SKATE - 2013 Skatepark de Bercy Glisse Urbaine Illustration trottinette sur une rampe le 28 Octobre 2013 a Paris credit : Alexis REAU *** Local Caption ***
Trottinette sur rampe au skatepark de Bercy à Paris.

Dans tous les cas, quelle que soit la discipline que tu pratiques ou que tu aimerais découvrir pense à porter toutes les protections indispensables : casques, genouillères, coudières mais aussi gants et protège-poignets. Choisis les toujours à ta taille et n’oublie pas que comme pour les gants, les protections pour les poignets ont un sens. L pour « left » (gauche) et R pour « right » (droite). Pour être sûr que tu ne t’es pas trompé, lorsque tu as mis tes protections, oriente les paumes de tes mains vers le sol. La partie renflée des protections doit toujours être en dessous. Voilà tu es maintenant fin prêt à faire ton show et à en mettre plein les yeux à tes copains.

Retrouve toutes les interviews ici