Une descente en VTT de fou

Beaucoup d’entre vous sont en vacances les kids. Alors, aujourd’hui on a décidé de vous emmener en voyage… au Chili. Et plus exactement à Valparaiso, la véritable capitale culturelle du pays dont certains quartiers ont d’ailleurs été classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Pas étonnant donc, que de nombreux touristes se pressent pour flâner à pied dans ses rues, découvrir ses escaliers aux mille marches ou encore ses célèbres « ascensores » en bois.   

CYCLISME - VTT - 2013 Roc ruelles Roquebrune-sur-Argens - Philippe Vercellone
Le VTT de descente un sport spectaculaire riche en adrénaline.


Des bikers à l’assaut des « cerros »

Mais figurez-vous que certains « casse-cou » préfèrent dévaler les 42 collines de la ville (les « cerros » comme on dit là-bas) en vélo ! En effet, chaque année, est organisée la compétition appelée Valparaiso Cerro Abajo pendant laquelle des bikers internationaux  conjuguent courage, vitesse et créativité pour se lancer « à fond la caisse » dans une descente vertigineuse.
Pendant très longtemps, cette course était le rendez-vous annuel des pilotes de VTT de descente qui se préparaient à la coupe du monde de l’UCI. Mais, en 2014, le Red Bull Valparaiso Cerro Abajo est devenue la deuxième étape du nouveau championnat d’Urban DH : le City Downhill World Tour dont on vous reparlera ici très très vite les kids.

Sensations fortes garanties
Mais si le contexte dans laquelle cette course est organisée à changé, les sensations fortes, elles, sont restées les mêmes. Car la descente dans les rues de la ville qui a vu naître Salvador Allende (ndlr : Président de la République du Chili de 1970 à 1973) est toujours aussi impressionnante et vertigineuse. D’ailleurs, il suffit de regarder la vidéo que nous vous proposons à la fin de cet article pour vous en rendre compte. Accrochez-vous, car vous allez vivre la course comme si vous y étiez grâce à une caméra embarquée.
Cette année, la course s’est déroulée le dimanche 19 février. Et c’est le pilote tchèque Thomas Slavik qui s’est montré le plus « adroit » dans cet exercice périlleux et qui a remporté la compétition, devant le britannique Bernard Kerr. Le premier français, Adrien Loron, c’est quant à lui classé 6ème.   

Allez, assez parlé les kids. Il est temps de vous faire découvrir le run gagnant de Thomas Slavik… Ca se passe ici. Et n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions. Bonne course !

 

 

Retrouve toutes les interviews ici