Découvrez le fun ultimate frisbee

Les kids, on a décidé de mettre un peu de fun dans votre week-end en vous parlant d’un drôle de sport : l’ultimate Frisbee. Oups… Plus exactement d’ultimate car cette pratique sportive a en fait été rebaptisée pour éviter d’utiliser le nom de la célèbre marque déposée… « Frisbee ». Alors c’est quoi l’ultimate les kids ? Et bien un sport qui pourrait ressembler au rugby mais qui se joue sans ballon, sans contacts et sans poteau. Bon on est tous d’accord, cela n’a plus vraiment rien à voir avec « l’ovalie ». Donc si vous voulez tout savoir sur l’ultimate, c’est maintenant que ça se passe…

 

29740385575_5051d565e1_k
L’ultimate, un sport pour tous. Crédit photo : Quentin Dupré la Tour – FFDF.

 

Un terrain et deux zones d’en-but
L’ultimate est un sport collectif qui se joue à 7 contre 7. Sur un terrain en herbe de 100 mètres de long et de 37 mètres de large. Toutefois, l’ultimate peut aussi être pratiqué sur la plage (comme le beach soccer ou le beach rugby) ou en salle. Dans ce dernier cas, on utilise un terrain de handball et on joue à 5 contre 5. Un terrain d’ultimate est toujours découpé en 3 zones : deux zones d’en-but de 18 mètres (6 m en salle) à chaque extrémité et une zone de jeu au centre.

 

29628885912_346fcb3bfa_k
Un sport qui peut se pratiquer sur herbe, en salle mais aussi en version « beach ». Crédit photo : Quentin Dupré la Tour – FFDF.

 

Interdiction de marcher avec le disque
Pour marquer un point, il faut lancer le disque à un joueur de son équipe qui doit l’attraper dans la zone d’en-but adverse. L’équipe qui est en possession du disque ne peut pas marcher avec. Elle doit progresser en se faisant « des passes »… c’est à dire en se lançant le disque d’un joueur à l’autre. L’équipe défensive prend possession du disque quand une passe de l’équipe attaquante n’atteint pas un joueur de son équipe, quand elle est interceptée ou quand le disque est attrapé en dehors du terrain. 
Cette équipe devient alors l’équipe attaquante et peut, à son tour, essayer de marquer un point.

 

29449262330_4c822f58f3_k
La lutte pour intercepter le disque peut être intense… Mais toujours sans contact. Crédit photo : Quentin Dupré la Tour – FFDF.

Du fair-play et pas d’arbitre
Le joueur qui est en possession du disque peut le lancer dans n’importe quelle direction. Il doit le faire dans les dix secondes ! Et c’est le défenseur qui se tient devant lui qui compte jusqu’à dix. En effet, les kids, le fair-play est particulièrement important en ultimate puisque ce sport se joue… sans arbitre. C’est les joueurs, eux-mêmes, qui sont responsables du bon déroulement de la partie et du respect des règles.

 

29115972503_c72d21e54b_k
L’ultimate c’est aussi un sport spectaculaire et du spectacle. Crédit photo : Quentin Dupré la Tour – FFDF.

 

La victoire en 17 points
Tous les contacts sont interdits en ultimate. Les matchs sont joués en 17 points et durent autour de 90 à 100 minutes. En indoor, les parties sont plus courtes (25 à 30 minutes) et se terminent lorsqu’une équipe a marqué 13 points. Chaque équipe a le droit à deux temps-morts (ou « time out ») par mi-temps. Des temps-morts d’une durée de deux minutes. Enfin, les kids, sachez que traditionnellement, à la fin d’une partie, les équipes se rassemblent autour d’une ronde (« huddle ») qui permet aux deux capitaines de revenir sur le match et d’échanger quelques conseils. Quant on vous dit que le fair-play fait partie intégrante de l’ultimate !

 

Et pour le plaisir, les kids, voici en vidéo quelques points ou interceptions « de ouf »…

 

 

Retrouve toutes les interviews ici