Voile / Championnats du Monde : J – 1, les Bleus à la Conquête du Monde ! ( + Vidéo )

C’est à partir de demain que les Français ont rendez-vous au Danemark, à Aarhus, pour les Championnats du Monde de voile (du 2 au 12 août) ! 1500 sportifs sont venus des quatre coins du monde pour qualifier leur nation pour les Jeux Olympiques 2020 et tous ont à cœur de décrocher le précieux sésame !
L’enjeu est donc double pour les tricolores qui se sont préparés pour cette échéance primordiale sur la route olympique de Tokyo : qualifier la France dans chacune des 10 catégories de voile olympique et briller au plus haut niveau mondial !

Les Français se sont préparés sur la côte est de la péninsule danoise et sont arrivés les uns après les autres pour préparer leur bateau et passer les incontournables « contrôles de jauge« . Si cette étape de préparation n’est pas des plus plaisantes, elle permet de vérifier la conformité du matériel de chaque participant et assure l’équité sportive. Vient ensuite l’heure des dernières navigations d’entraînement, pour vérifier les réglages des voiles et des gréements, et se « mettre en jambes » avant le début des régates

Au total, 82 navigateurs représentent les couleurs de la France pour ces championnats du monde. Parmi eux, une vingtaine de kiteboarders. Eux ne sont pas là pour décrocher une place pour la France aux JO 2020 mais pour se familiariser avec le monde de la voile olympique en vue des JO 2024… et bien sûr, aussi pour décrocher des médailles ! Au programme, 11 jours de courses, 9 zones de régates, 400 000 visiteurs et 12 titres de champions et championnes du monde vont être décernés. Allez l’équipe de France !

49er FX FEMMES - SKIFF

Et dans cette équipe tricolore, il y a notamment Charline Picon (photo), médaille d’Or aux JO 2016 et Championne du Monde 2014 de RS :X (windsurf) qui recevra tous nos encouragements ! Après son sacre olympique à Rio, Charline a fait une pause de 18 mois pour devenir maman d’une petite Lou. La Trembladaise a repris les entrainements et la compétition en début de saison. Elle a travaillé dur avec son entraineur Cédric Leroy pour s’attaquer aux championnats du monde d’Aarhus dans les meilleures conditions. Voilà ce qu’elle é déclaré à quelques jours de son entrée en lice dans la compétition: « Je me suis entrainée autant que j’ai pu depuis la World Cup Series de Hyères en essayant d’allier musculation et navigation dans toutes les conditions possibles. J’avais pour objectif de reprendre de la puissance et du poids.  Finir 4ème à Hyères, bien sûr ça m’a donné envie d’aller chercher une belle performance au mondial. Mais il ne faut pas bruler les étapes. L’objectif est de remonter en puissance jusqu’en 2020. Aarhus sera surtout le premier point d’évaluation qui va servir de départ pour la suite, me donner des axes de travail pour retrouver le haut du panier. »

Retrouve toutes les interviews ici