Vendée Globe : Jérémie Beyou répare et repart ! (+ Vidéo)

Alors que selon le premier classement de mardi, le Gallois Alex Thomson (Hugo Boss) accentue son avance à la tête du Vendée Globe et que le Français Thomas Ruyant (LinkedOut) passe en deuxième position, on avait hâte de prendre des nouvelles fraîches de Jérémie Beyou qui avait malheureusement dû rentrer samedi aux Sables d’Olonne, après avoir subi une succession d’avaries en début de course sur son IMOCA Charal. Et les dernières infos sont plutôt bonnes puisque le skipper français a mobilisé toute son équipe pour effectuer les réparations dans un temps record, ce qui lui permet de reprendre la mer dès ce mardi ! 

RETOUR BEYOU AUX SABLES D'OLONNE

Et oui, depuis qu’il a rejoint le ponton de Port Olona samedi à la mi-journée, l’IMOCA Charal a été le théâtre d’une véritable opération commando qui a nécessité l’implication de toute l’équipe technique, épaulée par les architectes et quatre spécialistes en composite venus en renfort. Après un diagnostic complet des avaries subies par le monocoque puis des réparations menées tambour battant, Jérémie aura attendu que l’accastillage soit remonté et que les derniers renforts soient totalement séchés avant de pouvoir  reprendre la mer. Ce qui devrait être possible « dans l’après-midi, entre 15h et 15h30, c’est une super nouvelle, la course va reprendre. », comme l’a indiqué le skipper français. 

Avec à nouveau 100% du potentiel technique de son Imoca, Jérémie s’apprête donc à larguer de nouveau les amarres, désireux de reprendre le fil de son histoire avec son bateau mais également avec le Vendée Globe : « Ces quelques jours à terre m’ont permis de me ressourcer un peu, mais aussi de prendre conscience de tout l’engouement qui existe derrière le projet, de l’émotion que mon demi-tour a créée chez les gens et de la volonté du public, des salariés de Charal, des médias, de mes amis, de me voir repartir. Tous les mots que j’ai reçus m’aident beaucoup. Mon idée est maintenant de prendre les événements les uns après les autres. » Allez hop, c’est reparti, hisse haut et bon vent l’ami ! 

Retrouve toutes les interviews ici