Les skippers de la Route du Rhum prêts pour le départ ! (+ Vidéo)

Après un faux départ Dimanche dernier dû aux mauvaises conditions météorologiques, les 138 skippers engagés en solitaire sur la Route du Rhum 2022 vont s’élancer, ce mercredi à 14h15 pétantes, pour traverser l’Atlantique, du port de Saint-Malo, direction la Guadeloupe !  

En solitaire, O.K,…mais sur quel bateau ? 

On peut traverser l’Atlantique « en solitaire », à la nage, sur une planche à voile, un radeau, voir sur un yatch,… mais sur la Route du Rhum, les 138 skippers (dont 7 femmes), professionnels ou amateurs, seront automatiquement embarqués dans l’une des six catégories prévues. Des petits monocoques aux multicoques volants de dernière génération, nom d’un astronaute d’eau douce, les voilà détaillées, les kids ! : 

ULTIM 32/23 : la catégorie reine des maxi-multicoques. de vrais  » Formule 1 des mers ».  + de 100 pieds, soit 32 m de long et sans limitation de taille ! (pour info : le « pied » est une unité de longueur correspondant à la longueur d’un pied humain, c’est-à-dire un peu plus de trente centimètres; cette unité de mesure est encore utilisée dans beaucoup de pays anglophones et d’anciennes colonies de l’Empire britannique). – 8 engagés

OCEAN FIFTY : des multicoques de 50 pieds (15 mètres de long quand même) – 8 engagés

IMOCA : ce sont des monocoques de 60 pieds (18,28 mètres de long) dont certains sont équipés de foil qui est une aile immergée placée sous l’eau et reliée à la coque du navire. La présence de cette aile immergée apporte une portance verticale, qui a tendance à surélever le bateau lorsque celui-ci accélère- 37 engagés

CLASS40 : des monocoques de 12,18 mètres de long – 55 engagés

RHUM MULTI : des multicoques  dont la taille est inférieure ou égale à 64 pieds (19,50 mètres) – 16 engagés

RHUM MONO : des monocoques dont la tailles est supérieure à 39 pieds (11,88 mètres) et ne pouvant entrer dans une classe définie ci-dessus – 14 engagés

François Gabart, l’un des favoris de la classe Ultim

Une traversée de 6 jours ou +… 

Le record actuel est détenu par Francis Joyon, dernier vainqueur en 2018, après 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes en mer. Une arrivée vers le 16 novembre est donc envisageable cette année ! Tandis que les voiliers les plus lents mettront, eux, près d’un mois pour arriver à Pointe-à-Pitre…gloups…

Mille millions de mille sabords, comme à la rédac’ on est fan du Capitaine Haddock , on ne résiste pas au fait de conclure cet article par ses insultes de vieux marin préférées (à utiliser régulièrement pendant la récré, les kids, succès garanti !) :

Bougres de faux jetons à la sauce tartare !
Coloquinte à la graisse de hérisson !
Espèce de mérinos mal peignés !
Zouave interplanétaire !
Ectoplasme à roulettes !
Bougre d’extrait de cornichon !
Jus de poubelle !
Espèce de porc-épic mal embouché !
Amiral de bateau-lavoir !
Bougres d’extrait de crétins des Alpes !
Espèce de chouette mal empaillée !
Macchabée d’eau de vaisselle !
Astronaute d’eau douce !
Concentré de moules à gaufres !
Garde-côtes à la mie de pain !

Retrouve toutes les interviews ici