Pyeongchang 2018 : un mardi de rêve. Et de 13 !

Quelle journée ! Trois nouvelles médailles, une en or et deux d’argent pour la délégation Française. Ce qui place la France en 5e position au classement des nations avec 13 médailles !

On commence avec le quatuor magique et mixte du biathlon qui a récolté l’or. L’équipe, composée de Simon Desthieux, Marie Dorin, Anaïs Bescond et de Martin Fourcade devance la Norvège et l’Italie au terme d’une course magnifique. Il ne faut surtout pas valoriser un équipier plus qu’un autre car l’exploit est collectif,  chacun ayant permis de remporter ce titre, mais comment ne pas parler de la « légende » Martin Fourcade qui a été une nouvelle fois incroyable… 

Lorsqu’il prend le relais de Simon Desthieux, Martin a, en effet, près de quarante secondes de retard sur l’Allemand Peiffer qui n’est autre que….le  champion olympique du sprint ! L’Allemand va se faire complètement « manger » par Martin qui le rattrape puis qui le « dépose »  dans le second tour de piste (l’Allemand, qui va rater complètement son dernier tir, verra aussi les derniers relayeurs norvégien et italien le devancer sur la ligne d’arrivée… arrrgh….). C’est une cinquième médaille d’or pour ces JO d’hiver et la troisième pour Fourcade !

 

 

 

On poursuit avec du patinage artistique… Et là, l’or s’est joué à un détail microscopique… 0,79 point a, en effet, séparé le couple canadien Scott Moir -Tessa Virtue (206,27 points) de notre couple français Papadakis – Cizeron (205,28 points) au terme d’un concours qui restera sans aucun doute dans l’histoire de la danse sur glace. Les deux couples qui en ont en profité pour battre le record du monde de la discipline, ont touché au « sublime », au « magique ». 

 

 

Papadakis et Cizeron ont sûrement réalisé le meilleur programme libre de leur carrière mais cela n’a pas suffi à rattraper le retard concédé la veille lors du programme court. Mais ils n’ont strictement rien à se reprocher. Ils étaient d’ailleurs très fiers de leur prestation, déclarant au micro de France Télévisions : « Nous sommes vraiment très fiers de notre performance. Nous n’aurions pas pu faire mieux puisque nous avons approché le score parfait. Nous avons même battu le record du monde. Cela ne nous mène pas à la première place, mais nous sommes vraiment contents de ce que nous avons proposé. Les émotions vécues sur la glace permettent de contrebalancer les moments difficiles que nous avons passés lundi ». 
Compte tenu de leur jeune âge (22 ans pour Gabriella Papadakis et 23 pour Guillaume), notre couple aura d’autres échéances pour tenter de remporter un titre olympique comme l’avaient fait en 2002, Marina Anissina et Gwendal Peizerat

 

 

On passe au ski halfpipe avec Marie Martinod qui nous a également ramené une superbe médaille d’argent. Dès le premier run de la finale, elle a tenu la deuxième place avec un score de 92,20 points puis elle a fait mieux lors du deuxième run  avec 92,60 points. Ce fût toutefois insuffisant pour déloger la Canadienne Sharpe de la première place. A noter que Marie (33 ans) est allée chercher un deuxième podium dans sa carrière aux Jeux puisqu’elle avait également décroché l’argent aux Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi en 2014.

13e médaille pour la délégation française… quel pied les kids !

Retrouve toutes les interviews ici