Patinage Artistique : Fin de série pour Papadakis et Cizeron ! (+ Vidéo)

Nous allons vous parler d’un sport, les kids, que certainement très peu d’entre vous ont pratiqué. Il s’agit du patinage artistique. Un sport qui demande d’allier des qualités athlétiques et artistiques à des compétences techniques et qui…et ho ! On vous voit, au fond,…ce n’est pas un sport de fillette, n’importe nawak ! Et dans le monde du patinage artistique, un couple, français en plus, domine. Il s’agit de celui formé par Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Cette semaine, à Graz, en Autricheavaient lieu les Championnats d’Europe. Notre couple participait au programme libre de danse, et visait un sixième titre de rang !

PROGRAMME LIBRE DANSE
Chaque couple est noté par un jury, après sa prestaion. Un moment attendu et redouté, qui peut durer de très longues minutes. C’est ce qu’ont vécu Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Entourés de leurs entraîneurs, Marie-France Dubrueil et Romain Haguenauer, ils semblaient inquiets. Et si leur couronne européenne venait à tomber sur la tête d’un autre couple ? Ils avaient fini leur programme de danse rythme avec une avance très fine de 0,05 points. Elle ne pourrait donc peut-être pas les sauver. Leur programme libre n’a pas été parfait, avec trois erreurs, aussi infimes soient-elles. 

Sept minutes plus tard, les résultats tombent. Enfin. Les Soviétiques Lyudmila Pakhomova et Aleksandr Groskhov resteront les seuls patineurs à remporter six fois d’affilée l’or européen, car le couple français ne termine malheureusement « que » deuxième, derrière les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov, vainqueurs avec seulement 0,14 points d’avance. Un « micro-écart », mais qui fait la diff.

DANSE RYTHMIQUE

C’est une cruelle désillusion pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, qui sont battus pour la première fois de leur carrière par un autre couple européen. Seuls les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, aujourd’hui retraités, parvenaient auparavant à devancer les Français. Mais ils auront l’occasion de remonter sur la plus haute marche du podium très rapidement, à l’occasion des Championnats du Monde, à Montréal (Canada, du 18 au 21 mars). Tout en se préparant, déjà, aux Jeux olympiques de 2022, à Pékin, pour y récolter la seule médaille qui manque encore à leur superbe palmarès. 

Retrouve toutes les interviews ici