Freeride World Tour : Marion Haerty et Victor De Le Rue s’imposent au Canada !

La plus grande sélection de freeriders au monde est arrivée à Golden BC (Canada ), juste à temps pour le froid et la neige fraîche qui ont permis les énooormes perfs’ sur cette deuxième étape du Freeride World Tour 2019.  Célèbre pour sa poudreuse et son terrain escarpé de haute montagne, le site de freeride «Ozone» de Kicking Horse a été le théâtre idéal du deuxième chapitre de la course au Titre Mondial 2019. Les meilleurs mondiaux ont su tirer profit de parfaites conditions de freeride dans les Montagnes de Purcell (Canada ) pour offrir un show exceptionnel.

Et deux Français y ont brillé en snowboard ! Honneur aux filles avec l’ancienne championne du monde Marion Haerty qui a tout de suite marqué son intention de monter sur le podium avec une course rapide et fluide, ce qui lui a valu la première place du classement général. Elle devance Wakana Hama (JPN-2e place) et Manuela Mandl (AUT-3e place) qui ont toutes deux démontré un fort engagement mais qui ont dû s’incliner face aux prouesses de notre championne. 

Déclaration de Marion Haerty : « Ça fait vraiment plaisir de gagner au Canada je me sens comme à la maison ici c’est un pays incroyable les gens sont gentils, la nature est tellement belle qu’on s’y sent vraiment heureux. On avait toutes les bonnes conditions pour bien rider et se faire plaisir et ça a été le cas. J’ai totalement changé de ligne par rapport à l’an dernier, j’ai voulu suivre la ligne des skieuses et ça a marché. »— 

On poursuit avec l’autre frenchy victorieux, Victor De Le Rue,  la wildcard de la saison qui a remporté la première victoire de sa carrière au FWT grâce à une belle ligne créative et un floaty backside 360°Sammy Luebke (USA-2e place), triple champion du monde, a laissé les autres bouche bée, en entaillant une colonne exposée, suivi d’un énorme double parfaitement exécuté. Blake Hamm (USA-3e place) l’a rejoint sur le podium grâce à l’ouverture d’une nouvelle ligne puis d’un double et bottom air replaqués en douceur.

Déclaration de Victor De Le Rue : « J’étais très content de pouvoir observer la ligne avec le beau temps. J’avais ma ligne mais arrivé en haut j’ai sauté un cliff plus gros que prévu et avec la vitesse j’ai dû changer de ligne à la dernière seconde. Elle était plus consistante que prévu mais mon run a été assez fluide, j’ai juste failli tomber à la dernière falaise mais j’étais content, ça a plaqué, donc super stoke ! »

Retrouve toutes les interviews ici