Des JO et des chiffres

Aujourd’hui, les kids, on va encore vous parler des Jeux Olympiques qui se déroulent actuellement en Corée. Mais à quelques jours de la fin des épreuves (et oui, le compte à rebours a commencé), on vous propose de revenir sur quelques-uns des grands temps forts de cette édition 2018 des jeux d’hiver. Et, pour cela, on a choisi de parler « chiffres »… C’est parti !

 

 

Lindsay Vonn « tire sa révérence » avec une médaille de bronze autour du cou.

 

 

33 ans et 4 mois
C’est l’âge de l’Américaine Lindsey Vonn qui a terminé troisième de la descente dames à Pyeongchang, décrochant ainsi la médaille de bronze ! Une troisième place qui lui permet de devenir la skieuse la plus âgée à monter sur un podium olympique, à 33 ans et 4 mois. Après sa course Lindsey Vonn a fait part de sa joie mais aussi de sa « peine » de dire adieu aux Jeux Olympiques… « Je suis très fière d’être sur le podium. Je ressens beaucoup d’émotion car ce sera sans doute ma dernière descente olympique… Les JO vont me manquer bien sûr. La pression te fait suffoquer au départ, mais tu donnes tout, tu te jettes dans la montagne, bien sûr que ça va me manquer. Mais mon corps me fait souffrir, et je suis assez chanceuse de pouvoir encore skier, d’être sur le podium pour cette dernière aux JO en descente. »

 

 

 

35 ans
Encore « plus fort »… 35 ans c’est, cette fois, l’âge du vainqueur « surprise » du slalom hommes. Son nom ? Andre Myhrer ! Certes, le suédois a profité de la « sortie de piste » du grand favori Marcel Hirscher (dès la première manche). Mais le nouveau Champion Olympique est loin d’être un inconnu… En effet, à 35 ans, il dispute sa quinzième saison en Coupe du Monde. Il a d’ailleurs gagné le globe de cristal de la spécialité en 2012. Il compte également à son palmarès 8 courses dont 7 slaloms . Enfin, il était déjà monté sur un podium olympique. C’était sur la troisième marche, à Vancouver en 2010. 

 

 

15 ans
Après les records de « longévité », place à celui de la précocité. Car 15 ans, c’est l’âge de la Russe Alina Zagitova qui, en patinage artistique femmes a battu le record du monde de la discipline lors du programme court. Avec 82,92 points, elle a d’ailleurs devancé la double championne du monde, sa compatriote Evguenia Medvedeva.

 

 

 

5 médailles d’or
C’est un peu le Teddy Riner du biathlon ! En remportant sa cinquième médaille d’or olympique, le biathlète Martin Fourcade est devenu le sportif français le plus médaillé de l’histoire des Jeux Olympiques. Une sacrée performance. Mais 5 c’est aussi (pour le moment) le nombre de médailles d’or gagnées par la délégation française aux Jeux de Pyeongchang. Un record. Car jamais auparavant les français n’étaient montés autant de fois sur la plus haute marche du podium. Jusqu’ici les Bleus s’étaient « arrêtés » à 4 (en 1968, 2002 et 2014). Pour rappel, les kids, voici le nom des français couronnés d’or en Corée : Perrine Laffont (ski de bosses), Pierre Vaultier (snow cross) Martin Fourcade (poursuite biathlon), Martin Fourcade (mass start biathlon) et Fourcade, Bescond, Desthieux, Dorin (relais mixte de biathlon).

 

 

Jamais la France n’avait remporté autant de médailles d’or aux JO d’hiver.

 

 

3 à la suite
Les Français l’avaient fait à Sotchi en ski cross… Les allemands les ont imités mais cette fois en combiné nordique. C’est un triplé historique que la délégation allemande a réalisé dans cette discipline. Johannes Rydzek a remporté l’or, devant Fabian Riessle et Eric Frenzel. 

Retrouve toutes les interviews ici