Du lourd sur le ring

On a hésité aujourd’hui les kids à vous parler de foot… Car, entre le duel, ce soir, entre les deux Manchester en « Premier League » et la demi-finale de Coupe de France « tronquée » entre le PSG et Monaco, hier, il y avait de quoi dire.. Et puis, on a décidé de laisser de côté le monde du ballon rond pour nous intéresser à celui du « noble art ». Autrement dit… de la boxe anglaise ! Une discipline qui entre dans la catégorie des sports de combat et dont nous vous invitons à découvrir les origines ici.


Le roi du K.O.

Ce choix ne doit rien au hasard… Car, samedi, va se dérouler un combat de « titans » entre deux poids lourds dans le stade de Wembley. Avec, à notre droite : le géant ukrainien Wladimir Klitschko. Et, à notre gauche, le Britannique Anthony Joshua. Champion Olympique en 2012, le boxeur de 27 ans à la puissance de feu phénoménale affiche 18 victoires en 18 combats dont… 18 par KO depuis son arrivée chez les pros. Impressionnant ! 

 

BOXE - WBC - 2016  Anthony Joshua Ghost boxes Photo: Kieran Clarke
18 combats… 18 victoires… 18 K.O… Anthony Joshua s’apprête à défier le géant ukrainien Klitschko devant 90 000 personnes.

 

Le marquis de Queensberry
Si vous n’êtes pas un amateur de boxe anglaise, c’est donc le bon moment pour apprendre à mieux connaître cette discipline née au XVIIIe siècle à l’initiative de parieurs. Et « hasard » de l’histoire, sachez les kids que le premier boxeur reconnu comme champion poids lourds de boxe anglaise était anglais tout comme Anthony Joshua. Son nom : James Figg, en 1719. En 1857, le marquis de Queensberry rédige les premières règles de la discipline en mettant l’accent sur l’agilité plutôt que sur la force. Ces nouvelles règles interdisent alors, lors d’un combat de boxe anglaise, le combat à mains nues, le corps à corps, l’étouffement, les coups lorsque l’adversaire est impuissant et les coups au-dessous de la ceinture. Le dernier champion poids lourds de boxe anglaise à mains nues fut l’américain John L. Sullivan, en 1889. En combattant avec des gants selon les règles de Queensberry, Sullivan perdit son titre de champion du monde, le 7 septembre 1892. Les règles de Queensberry devinrent le code qui régit encore la boxe professionnelle aujourd’hui.

 

 

BOXE - 2015 - CHPT DU MONDE WBA 25.04.2015, Madison Square Garden, New York, USA, WBA, Wladimir Klitschko vs Bryant Jennings, im Bild l-r. Wladimir Klitschko mit einem Wirkungstreffer an Bryant Jennings // during IBF, WBO and WBA world heavyweight title boxing fight between Wladimir Klitschko of Ukraine and Bryant Jennings of the USA at the Madison Square Garden in New York, United Staates on 2015/04/25. EXPA Pictures © 2015, PhotoCredit: EXPA/ Eibner-Pressefoto/ Kolbert *****ATTENTION - OUT of GER***** *** Local Caption ***   OUT DE
Si Wladimir Klitschko ne part pas favori contre Anthony Joshua, il entend bien l’envoyer « dans les cordes ».

 

 

90 000 spectateurs attendus à Wembley
Après ce petit retour en arrière, revenons-en au combat de samedi. Un combat qui se déroulera devant des millions de téléspectateurs mais aussi 90 000 personnes « en live »… Dont la très grande majorité soutiendra « l’enfant du pays ».  Une affluence exceptionnelle qui rappelle celle enregistrée lors du duel mythique entre Mohamed Ali et George Foreman en 1974 (avec 100 000 spectateurs). Autant dire qu’Anthony Joshua  aura un tout petit peu la pression. De son côté, l’ukrainien tentera de faire déjouer l’anglais et de le frustrer pour faire durer le combat. Sachant que jusqu’à présent, aucun adversaire de Joshua n’a réussi à aller plus loin que le 7ème round. C’est donc une nouvelle grande page de l’histoire de la boxe qui va s’écrire samedi avec ce combat annoncé comme le « plus grand combat de l’histoire de la boxe britannique » par le promoteur Eddie Hearn. Une chose est sûre : en cas de victoire, Anthony Joshua deviendra la plus grande star actuelle de la boxe. Alors prêts à relever les gants les kids ?

   

 

Retrouve toutes les interviews ici