Stade Français-Racing : un mariage pour le meilleur ?

Le monde de l’ovalie est est ébullition les kids ! La « faute » à une bombe lâchée par les présidents respectifs du Racing 92 (Jacky Lorenzetti) et du Stade Français (Thomas Savare) qui ont annoncé, lundi, vouloir fusionner les deux équipes professionnelles… qui ne sont ni plus ni moins que les deux derniers vainqueurs du Top 14 ! Leur objectif ? « Etre plus forts ensemble« . Enfin, ça c’est ce qui était écrit sur le communiqué de presse diffusé pour présenter ce projet incroyable. Car imaginez un instant, les kids, voir en France, Saint-Etienne s’unir à l’Olympique Lyonnais, Arsenal « épouser » Chelsea en Angleterre ou encore l’Atletico et le Real ne faire plus qu’un en Espagne… Tout simplement impensable pour ne pas dire impossible. Pourtant, c’est bel et bien cette idée qui a germé dans l’esprit des deux dirigeants. Avec, à la clé, une cascade de réactions pour la plupart négatives.

 

RUGBY - TOP 14 - 2016 nyanga (yannick) dupuy (julien)
Le projet de fusion entre le Stade Français et le Racing 92 soulève de nombreuses questions.

 

Les anciens entrent dans la mêlée
Il faut dire que les deux hommes n’ont pris le soin de prévenir… personne ! Ni les instances dirigeantes (La Ligue Nationale de Rugby), ni les joueurs des deux clubs, ni les partenaires encore moins les supporters et pas même la Fédération… dont le Président Bernard Laporte s’est dit « choqué ». Résultat : les joueurs du Stade Français, emmenés par Pascal Papet, ont décidé d’entamer une grève immédiate et donc de ne pas jouer en championnat ce week-end (ndlr : le Stade Français doit se déplacer à Castres). Ceci afin de s’opposer à ce qu’ils considèrent comme « la mort programmée du club ». Même son de cloche du côté des « anciens » qui, par l’intermédiaire de leur comité ont déclaré que ce projet jetait « l’anathème sur 135 ans d’histoire et 14 boucliers de Brennus » et « conduirait inévitablement le Stade Français à disparaître ». Les joueurs des autres clubs du Top 14 pourraient également porter un brassard rose en signe de solidarité. Du côté du Racing, les réactions étaient plus « mitigées », certains joueurs comme Swarzewski soutenant le projet de fusion… tout en admettant que la communication n’avait pas été la bonne.  

 

Quels joueurs laissés « sur la touche » ?
Face à cette situation inédite et suite au mouvement de grève des joueurs du Stade Français, une réunion a été organisée en urgence, à Paris, au siège de la Ligue Nationale de Rugby (LNR). Démarrée à 8h30 ce matin, elle n’était toujours pas terminée à l’heure où nous écrivions ces lignes. Mais au-delà de l’annonce soudaine de la décision des deux présidents, cette fusion pose d’ores et déjà de nombreux problèmes, les kids. Que va t-il se passer pour les joueurs des deux clubs ? Car impossible d’additionner les deux effectifs de chacun 45 joueurs. Le président du Racing 92 a d’ailleurs déclaré qu’il « faudra laisser le temps à ceux qui ne pourraient pas faire partie de l’aventure de trouver un autre club ». Mais quels seront ceux laissés sur la touche ? Impossible de le savoir pour le moment. Toujours côté terrain, la gestion sportive devrait être confiée aux actuels entraîneurs du Racing, Laurent Travers et Laurent Labit. Le poste de directeur général devrait, lui, revenir à Pierre Arnald (Stade Français).

 

RUGBY - FUSION RACING 92 / STADE FRANCAI - 2017 savare (thomas)  lorenzetti (jacky) Présentation du projet de fusion entre le Racing 92 et le Stade Français L'(15/03/2017)
Une poignée de mains et un projet de fusion qui pour beaucoup scelle « la mort » du Stade Français.

 

Deux stades pour une seule équipe
Autre interrogation : le stade qui accueillera la « nouvelle » équipe… Propriété de la Mairie de Paris, le stade Jean-Bouin (XVIe arrondissement), où évolue le Stade Français a été rénové en 2013 et peut accueillir 20.000 spectateurs. Le Racing 92, lui, attend la livraison d’une nouvelle enceinte de 32.000 places en fin 2017 à Nanterre. Le Président Lorenzetti a laissé entendre que ce serait Jean Bouin qui serait choisi. Enfin, la fusion du Stade et du Racing devrait entraîner la disparition d’une équipe du Top 14, et donc… le maintien du 13e (actuellement Grenoble) en fin de saison.

Comme vous le voyez, les kids, les questions sont nombreuses autour de cette fusion qui fait couler beaucoup d’encre. Et vous, vous en pensez quoi ? N’hésitez pas à venir nous donner votre avis en particpant à notre vote du jour sur la page d’accueil du site ( en dessous des trois 1ers articles)..

 

Retrouve toutes les interviews ici