Sondage : L’image du Rugby chez les Français…

C’est le journal L’Equipe qui a eu l’idée de sonder les Français, à quelques jours du début du tournoi des VI Nations de rugby, par l’institut de sondage Harris Interactive qui a invité un échantillon représentatif de Français à s’exprimer sur le rugby : quel regard portent-ils sur ce sport ? Perçoivent-ils des évolutions ? Quel est leur niveau d’intérêt mais aussi leur pronostic pour les prochaines échéances du XV de France ? Regardons quels sont les principaux enseignements de cette enquête et on doit bien avouer à la rédac’ que les résultats sont bien surprenants….

ANGLETERRE-AUSTRALIE (37-18)

Alors que le rugby français a traversé une séquence bien difficile au cours des derniers mois avec des résultats très décevants du XV de France, plusieurs décès de jeunes joueurs, de multiples « affaires » –, le ballon ovale disposerait pourtant toujours d’une bonne image auprès du grand public ! Le sondage indique en effet que 84% des Français portent un regard positif sur ce sport de façon générale, un jugement relativement homogène parmi toutes les catégories de population : les hommes comme les femmes, les jeunes comme les seniors… Ce sport restant associé à des valeurs positives : esprit d’équipe (72%), respect (48%), passion (42%).

Par conséquent, l’intérêt exprimé à l’égard du rugby ne faiblit pas : 65% déclarent aujourd’hui s’y intéresser autant qu’avant, et 16% même davantage ! Les Français auraient le sentiment que ce sport est aussi beau à regarder que par le passé (68%), voire encore plus beau (16%) même si 29% estiment que le rugby est davantage touché par les affaires.

BORDEAUX-BEGLES-AGEN (25-17)

Pour autant, une préoccupation émerge : la sécurité. Avec 29% des Français qui associent le rugby à l’idée de « danger » et 24% aux « commotions ». Un tiers (36%) du grand public (et près de la moitié des amateurs de rugby) a le sentiment que le rugby est devenu plus dangereux pour la santé au cours des dernières années. Le « risque » associé à ce sport étant perçu en augmentation, cela contribue à expliquer pourquoi certains parents hésiteraient aujourd’hui à inscrire leur enfant dans un club de rugby, tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’une fille : 66% d’entre eux pourraient envisager d’inscrire leur fils dans un club de rugby, seulement 34% leur fille. Cette différence se vérifie également auprès des parents amateurs de rugby : 86% d’entre eux pourraient envisager d’inscrire leur fils dans un club, mais seulement 50% quand il s’agit de leur fille.

TOULOUSE-BRIVE (16-9)

Ce qui est aussi surprenant, il faut bien l’avouer, c’est que malgré les résultats décevants du XV de France au cours des derniers mois, les Français continuent à afficher de l’intérêt voire un certain optimisme pour le rugby international. Près d’ 1 personne sur 2 (47%) pense suivre avec intérêt le Tournoi des VI Nations 2019, qui s’ouvre ce vendredi 1er février. Parmi les amateurs de rugby, le niveau d’intérêt monte même à 96%. Et les deux-tiers des Français (comme des amateurs de rugby) jugent même le XV de France « capable » de remporter un Tournoi qu’ils n’ont plus gagné depuis 2010 ! C’est très surprenant ! L’optimisme est par contre moins prononcé lorsque les regards se tournent vers la prochaine Coupe du monde au Japon. Mais 59% des Français (et 51% des amateurs de rugby) estimeraient quand même que l’équipe de France atteindra au moins le stade des demi-finales ! 

FRANCE-FIDJI (14-21)

Enfin, lorsqu’on invite les Français à citer spontanément des joueurs actuels du XV de France, un constat s’impose : la génération actuelle du rugby français reste relativement peu identifiée, puisque 71% des personnes interrogées ne sont pas capables de citer le nom d’un seul joueur du groupe retenu pour le début du Tournoi… Ah oui, quand même..Gloups…on comprend alors peut-être mieux les résultats précédents du sondage…Parmi les figures les mieux identifiées figurent Mathieu Bastareaud (cité spontanément par 12% des Français), le capitaine Guilhem Guirado (9%) et Morgan Parra (9%) et Louis Picamoles (8%). Aucun autre joueur n’est cité par plus de 6% des personnes interrogées…

Bref,… la rédac’ se limitera à un « no comment général » sur une exploitation fiable de ce type de sondages…

Retrouve toutes les interviews ici