Six Nations : l’Écosse brise les rêves de l’Équipe de France ! (+ Vidéo !)

Ce dimanche à Édimbourg, capitale Écossaise, l’Équipe de France à laisser s’envoler ses espoirs de Grand Chelem, en perdant un match brouillon (28-17) où le pilier Mohamed Haouas a été exclu (37e). 

ECOSSE-FRANCE (28-17)

C’est fini. Les rêves de Grand Chelem (c’est-à-dire remporter tous les matchs du Tournoi des Six Nations) se sont envolés en Écosse. Après ses trois victoires inaugurales, contre l’Angleterre, l’Italie et le Pays de Galles, l’Équipe de France s’est inclinée dans les grandes largueurs ce dimanche. À quatorze pendant plus d’une mi-temps, elle a été dominée dans tous les compartiments du jeu.

Les choses commençaient déjà mal pour les Bleus, avant même le début du match. Le talonneur remplaçant Camille Chat était contraint de déclarer forfait dès l’échauffement. Romain Ntamack sortait, lui, dès la huitième minute de jeu, la faute à une commotion cérébrale. Il était remplacé par Matthieu Jalibert, juste après que François Cros ne soit sanctionné d’un carton jaune pour un plaquage dangereux (5e). Il y a de meilleures façons de débuter un match, surtout en Écosse. En difficulté dans le stade de Murrayfield, les Bleus ne semblaient pas être en mesure d’y gagner, chose qu’ils n’ont plus faite depuis 2014.

 

Dominateurs dans leur propre moitié de terrain, les Écossais ouvraient le score par le pied de leur ouvreur Adam Hastings (11e, 19e). Côté français, Antoine Dupont donnait un ballon d’essai, au pied, à Damien Penaud (33e, 6-7). Ce sera le premier essai du match, mais malheureusement l’un des rares moments de sursauts des joueurs de Fabien Galthié. Après l’exclusion de Mohamed Haouas pour un coup-de-poing asséné à un adversaire (37e), les Bleus vont sombrer, et plutôt rapidement. L’ailier gauche Sean Maitland (40e, 49e) marquera deux fois pour son équipe.

ECOSSE-FRANCE (28-17)

Menés 21-7, l’Équipe de France a néanmoins tenté de réagir. Mais à 14 et avec un manque criant de discipline, la tâche fût plus qu’ardue. Le Quinze du Chardon marqua un troisième essai (McInally, 64e). Charles Ollivon adoucira la défaite en fin match (76e).
Avec cette défaite, les Bleus laissent la première place à l’Angleterre (qui possède le même nombre de points), victorieuse ce samedi du Pays de Galles (33-30). Ils auront l’occasion de récupérer cette première place et de remporter ce Tournoi des Six Nations 2020, en cas de bon résultat, face à l’Irlande, samedi prochain. Enfin si le coronavirus n’empêche pas la tenue de ce match…

Retrouve toutes les interviews ici