Rugby / Coupe d’Europe : 3 sur 6 ont assuré ! (+ Vidéos )

C’était la deuxième journée de Coupe d’Europe pour les six Clubs Français engagés dans cette « Champions Cup » et le bilan est partagé avec trois victoires et trois défaites. Mais du côté des « victorieux », Toulouse, le Racing 92 et Castres ont vraiment assuré ! 

On commence par Toulouse qui a réalisé un véritable petit exploit en arrachant la victoire d’un petit point (28-27 ! ) face aux Irlandais du Leinster qui ne sont pas moins que les Champions d’Europe en titre. Les ogres Irlandais restaient sur 10 victoires consécutives en Coupe d’Europe mais hier, ils avaient en face l’ailier Maxime Médard qui est dans une forme topissime et qui leur a planté un sublime essai à la 69e ( et deuxième essai pour lui ) pour les crucifier. La Messe était dite et les Toulousains pouvaient exulter.

On continue avec Castres qui, bien que réduits en infériorité numérique pendant 30 minutes, ont réussi à battre Exeter ( 29-25 ) grâce à une défense de fous furieux ! Cette victoire est méga importante car elle permet aux hommes de Christophe Urios de se placer, après leur 1ère défaite face à Gloucester, à la deuxième place de leur poule derrière la province du Munster. Ouf…tout reste donc encore possible pour les Castrais bien décidés cette année à montrer de quoi ils sont capables sur la scène européenne. 

On poursuit avec un festival. Ciel et Blanc. Celui du Racing 92 qui a planté 5 essais à l’Ulster pour gagner sur le score impressionnant de 44-12 ! Bonus offensif en poche et après leur premier succès face à Llanelli, les Parisiens se retrouvent donc tranquillou seuls en tête de leur poule et peuvent se montrer vraiment optimistes pour la suite des opérations. 

On conclue avec les trois vaincus de cette 2e journée : Montpellier a perdu face à Newcastle sur le score de 23-20, la faute à un essai maudit marqué par leurs adversaires survoltés au bout de 9 minutes de temps additionnel (89e ! ) alors que les Montpellierains jouaient en supériorité numérique ! C’est rageant, d’autant plus qu’ils ont ainsi laissé filer la première place au classement de leur poule même si, maigre consolation, ils empochent le bonus défensif. Quant aux deux derniers clubs français engagés dans cette Coupe d’Europe, ils ne sont sincèrement pas au niveau que nécessite cette compète : deuxième défaite pour « les petits nouveaux » , les Lyonnais, cette fois-ci dépassés par les Saracens; quant aux Toulonnais, écrabouillés à Edimbourg, que dire…si ce n’est que la saison va être longue. Très longue.

Retrouve toutes les interviews ici