Rugby / Champions Cup : 6 Clubs Français pour essayer de dominer l’Europe

Une fois encore, le Challenge ne sera vraiment pas facile à relever…Trois ans que la Champions Cup n’a pas été remportée par un Club Français ( Toulon en 2015 ) et cette saison encore, on doit bien avouer que les pronostics sont en faveur du Leinster ( province irlandaise championne en titre) et des Saracens ( club Anglais situé dans la banlieue nord-ouest de Londres,  titré en 2016 et 2017 ).

PRESENTATION CHAMPIONS CUP

Mais certains Clubs Français ont par contre, cette année, de réelles chances de bien figurer et pourquoi pas de remporter, cette saison le Graal, à commencer par les joueurs du Racing 92 qui se retrouvent dans la Poule 4 avec les Gallois des Scarlets, les English de Leicester et les Irlandais de l’Ulster tandis que ceux de Montpellier devront défier dans la Poule 5 « les Toulonnais de Toulon », les Anglais de Newcastle et les Ecossais d’Edimbourg.

PRESENTATION CHAMPIONS CUP

Le club Français qui essaiera, après 6 Finales disputées entre 1996 et 2010 , de revenir à la hauteur de son glorieux passé sur la scène européenne est sans aucun doute le Stade Toulousain mais la tâche sera bien rude avec une Poule 1 compliquée puisque composée des Irlandais du Leinster, des English des Wasps et des autres English de Bath, soit tous d’anciens lauréats de la Champions Cup dont le tenant du titre, le Leinster de Jonathan Sexton, qui reste le grand favori à sa succession. 

On passe au Castres Olympique qui en onze participations n’a jamais pu réussir à se qualifier pour les quarts mais qui ne l’a en fait jamais « joué à fond » comme l’admettait d’ailleurs ouvertement le coach Urios. Cette année, Titre de Champion de France oblige, les Castrais qui sont dans la Poule 2 avec les Irlandais du Munster, les English d’Exeter et de  Gloucester ne peuvent pas se permettre de négliger la compète et devront tenir leur rang. 

PRESENTATION CHAMPIONS CUP

Et on conclue avec le dernier arrivé et certains pourraient crier « au LOU » tant les Lyonnais pourraient créer la petite surprise de cette Poule 3 avec les English des Saracens, les Gallois de Cardiff et les Ecossais de Glasgow. Ce sera une vraie occasion de démontrer que pour sa première particpation , le LOU est devenu « un grand » même s’il faudra se farcir dans leur Poule des énergumènes qui risquent de jouer peut-être encore un ton au dessus, comme ceux des Saracens titrés en 2016 et 2017. 

Retrouve toutes les interviews ici