La Rochelle domine le TOP 14

Hier on vous parlait « ballon rond » avec la Danone Nations Cup… Aujourd’hui on passe au « ballon ovale » avec un coup de projecteur sur le leader incontesté du Top 14 : La Rochelle ! Et oui, à la rédac, on aime passer d’une discipline à l’autre et mettre à l’honneur tous les sports et tous les clubs.  

 

Cap sur les demies !
Bien que bousculée par Bordeaux-Bègles le week-end dernier, notamment en première période, La Rochelle a signé un onzième match sans défaite (1 nul et 10 victoires), égalant ainsi la plus longue série d’invincibilité en Top 14 détenue jusqu’ici par le Stade Toulousain. Les Rochelais demeurent la seule équipe du championnat à n’avoir jamais perdu à domicile cette saison les kids. Déjà assurée de disputer les phases finales du Top 14 (pour la première fois de son histoire en Top 14), La Rochelle file tout droit vers la demi-finale qui se disputera à Marseille. Car avec 14 points d’avance sur Clermont – dont la deuxième place est menacée par Montpellier – La Rochelle peut tranquillement « voir venir ». 

 

RUGBY - TOP 14 - 2017 vito (victor) *** Local Caption ***
Le néo-zélandais Victor Vito et ses coéquipiers dominent le TOP 14  et « volent » vers les demi-finales.

 

La course en tête et les pieds sur terre
Pour autant, pas question pour le staff et les joueurs de s’économiser ou de faire l’impasse sur le prochain déplacement à Lyon. Ce n’est pas le genre de la maison. Et c’est d’ailleurs tout ce qu’on aime : une équipe qui prend plaisir à jouer, sans calculs. Aujourd’hui sous le feu des projecteurs, La Rochelle n’a pourtant pas vraiment l’habitude de gérer ce genre de situation. Car, il y a quatre ans, le club charentais évoluait en Pro D2. Et ces dernières saisons, sans forcément trembler pour son maintien, il a terminé deux fois à la 9e place du Top 14. Voilà certainement pourquoi tout le monde, dans le club, garde les pieds sur terre et la tête froide. « Par le passé, on disait qu’on était l’équipe du Nord », déclarait il y a quelques temps dans une interview Vincent Merling, joueur dans les années 1970 et président depuis 25 ans.  « On était rejeté parce que certains pensaient qu’on ne pouvait jouer au rugby que si on était basques ou catalans. On a longtemps vécu dans l’ombre. Du coup, on n’aime pas trop parler de nous. Mais on est très heureux que les autres parlent de nous.»

 

RUGBY - TOP 14 - 2017  *** Local Caption ***   *** Local Caption ***
A chaque rencontre à domicile, La Rochelle peut compter sur le soutien de ses supporters dans un stade plein à craquer.

 

Nouveau centre d’entraînement
Même si le budget du club a doublé lors des 5 dernières saisons pour avoisiner les 20 millions d’euros, La Rochelle n’a rien d’un club « business » et a su se construire, étape après étape en s’appuyant sur un modèle économique qui lui est propre. Ainsi, l’association détient toujours 49% des parts du club fondé en 1898 et son Conseil d’Administration compte une dizaine d’actionnaires. Mais La Rochelle c’est aussi près de 500 partenaires qui contribuent activement à l’avenir et à la bonne santé du club. Avec des plans de développement définis sur le long terme dont le dernier en date « Écrire notre histoire 2020 » prévoit l’inauguration d’un nouveau centre d’entraînement, l’Apivia Parc, en juin prochain. 

 

Pourvoyeur de talents pour le XV de France
En attendant, La Rochelle caracole en tête du Top 14. Pour la plus grande joie de ses supporters et notamment de ses quelques 11 500 abonnés (soit le plus grand nombre d’abonnés du Top 14). D’ailleurs, c’est toujours à guichets fermés que le Stade Rochelais évolue devant son public, au stade Marcel-Deflandre. Un véritable chaudron « bouillant » qui « intimide » les visiteurs et permet à l’équipe de se surpasser… Une équipe emmenée par des valeurs sûres du rugby mondial à commencer par Victor Vito, le troisième-ligne néo-zélandais double champion du monde ou encore Brock James, l’ancien ouvreur de l’ASM. Mais aussi portée par des joueurs français comme Vincent Pelo et Kevin Gourdon. Preuve de la réussite et du talent du Stade Rochelais, ses joueurs sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs du XV de France. Une reconnaissance bien méritée. 

 

Retrouve toutes les interviews ici