Ouverture du Top 14 : Victoire sur le fil de Pau à Montpellier ! (+ Vidéo)

Après six mois d’absence, le Top 14 a enfin repris ses droits, les kids ! Pour le premier match de la saison, les Béarnais de la Section Paloise se sont imposés à Montpellier (23-26) dans les dernières minutes, après un essai de pénalité, alors qu’ils accusaient 13 points de retard à la pause. Le MHR obtient tout de même le bonus défensif.

PAU-AGEN (27-17)

5000 spectateurs s’étaient réunis vendredi soir au Stadium GGL de Montpellier pour assister à l’entrée en lice d’une des grosses écuries du Championnat gonflée à bloc pour défier une équipe de verts et blancs (Pau) bien moribonds la saison passée…Et même si Antoine Hastoy a ouvert  le score pour Pau sur une pénalité à la 4eme minute, la concentration était toujours de mise chez les hommes du MHR qui revenaient au score sur une pénalité de Handre Pollard, puis prenaient les commandes avec Yacouba Camara (photo ci-dessous), qui inscrivait le premier essai de la saison, après un coup de pied d’Anthony Bouthier (10-3).

MONTPELLIER-GRENOBLE (47-12)

Et même si Pau ne s’est pas laissée abattre pour autant en réagissant à la 24eme par un essai de Clovis Le Bail (10-10), la confiance perdurait chez les Montpellierains qui concluaient la 1ère mi-temps avec une avance de 13 points (23-10) suite à deux pénalités de Pollard et un essai de Caleb Timu. Avoir confiance c’est bien, mais jouer avec un excès de confiance l’est moins…c’est peut-être ce qui est arrivé aux Montpellierains qui ont peut-être pensé  avoir le match en mains à ce moment-là, mais c’était sans compter sur l’état d’esprit du groupe palois et la deuxième mi-temps fut bien différente. Des Montpellierains beaucoup trop indisciplinés (22 pénalités concédées/12 pour Pau), trois transformations du métronome Hastoy, deux cartons jaunes (Ngandebe et Galletier) ont considérablement fragilisé l’issue de la partie. Et ce qui devait arriver arriva…Bim ! Essai de pénalité après la sirène pour les Palois, synonyme de 1ère victoire de la saison !

Allez hop, on partage la joie immense des palois : 

 

Retrouve toutes les interviews ici