Mais quand reverra-t-on l’Équipe de France de rugby ?

Alors que l’Équipe de France devait se rendre en Argentine cet été pour une tournée, cette dernière a été finalement et logiquement annulée. Son staff ne sait vraiment pas de quoi l’avenir sera fait.

ECOSSE-FRANCE (28-17)

Les Bleus devaient affronter l’Argentine à Salta et à Plata les 4 et 11 juillet prochains. World Rugby, qui gère l’organisation du rugby à XV, vient en effet de reporter toutes les tournées d’été. De toute façon, les entraînements n’ont pas encore repris. Seuls des protocoles médicaux sont prévus début juin. Il est prévu entre 13 et 14 semaines de préparation avant de pouvoir enfin se retrouver en match. Impossible, donc, de jouer en juillet.

Cette annulation n’est pas une surprise pour les Bleus et rien n’a changé pour Fabien Galthié et ses troupes, qui se sont séparés le 12 mars, après leur première défaite dans le Tournoi des Six Nations, en Écosse (28-17), quatre jours plus tôt.

ECOSSE-FRANCE (28-17)

La prochaine échéance pourrait être la tournée de novembre, avec des matchs face à la Géorgie, l’Australie et l’Afrique du Sud, le dernier champion du monde. Des matchs qui devraient tous se jouer sur le sol français. C’est toujours une hypothèse, mais l’équipe de France pourrait terminer son Tournoi des Six Nations quelques jours plus tôt, le 30 octobre, face à l’Irlande. Il serait ensuite question de deux matchs face à l’Argentine (pour compenser ceux qui devaient se jouer en juillet), mais aussi d’une confrontation face aux All Blacks. Mais encore une fois, rien n’est sûr pour le moment…

L’encadrement des Bleus se retrouve chaque lundi en visioconférence pour faire le point. Tout ce qui concerne le jeu est abordé mais pas que…Car Fabien Galthié, le sélectionneur et Raphaël Ibanez, le manager, attachent toujours une grande importance à la vie de groupe, même dans cette période où chacun est loin des autres. 

Sans objectifs à court terme, il est toutefois bien dur de se motiver. Que ce soit pour les joueurs, bien évidemment, mais aussi pour les entraîneurs, qui ont également besoin de pratiquer. Il va falloir vraiment s’armer de patience, car le retour du rugby, ce n’est pas pour tout de suite…

ECOSSE-FRANCE (28-17)

Retrouve toutes les interviews ici