Coupe du Monde 2019 : Victoire laborieuse…mais si précieuse !

Contrat rempli mais que ce fut laborieux ! Les Bleus ont bafouillé leur rugby pendant 60 mns et ont même sérieusement tremblé au cœur de la deuxième mi-temps (12-9 à 20 mns de la fin ! ), avant de faire la différence en fin de rencontre pour finalement l’emporter 33-9 avec 5 essais lors de leur 2e Match en Coupe du Monde face à de vaillants Américains. Grâce à cette victoire assortie du bonus offensif, la France conforte ses chances d’accéder aux quarts de finale et s’empare donc de la deuxième place du groupe C, derrière l’Angleterre avant d’affronter pour leur prochain match les Tonga: 1- Angleterre : 10 pts // 2– France : 9 pts // 3– Argentine : 6 pts // 4– Tonga : 0 pt // 5– Etats-Unis : 0 pt

FRANCE-ETATS UNIS (33-9)

Même si l’équipe de France présente sur la pelouse ce mercredi était « l’équipe bis », on attendait beaucoup mieux de « remplaçants » que l’on souhaitait voir au quasi même niveau que celui des titulaires lors du premier Match face à l’Argentine, sachant qu’une Coupe du Monde moderne se gagne maintenant automatiquement avec un groupe de niveau homogène, composé d’une trentaine de joueurs. Les Etats-Unis ont en fait réussi à faire déjouer les Bleus, gênés, une fois de plus, par la pression adverse dans les mêlées ouvertes ainsi qu’en défense. Et que dire de ces fautes techniques avec ces trop nombreux en-avants et pertes de ballons ! Heureusement que Fickou, Serin et Poirot sont allés dans l’en-but adverse dans les vingt dernières minutes pour redonner du baume au cœur à un Groupe qui ne devait surtout pas retomber dans une crise de « boarder-line » ! 

FRANCE-ETATS UNIS (33-9)

Pour son prochain match, le XV de France affrontera les Tonga, dès dimanche à Kumamoto, avant le dernier match de poule contre l’Angleterre, le 12 octobre à Yokohama. En cas de succès lors des deux derniers matches, les Bleus seront assurés de terminer en tête de la poule. Et en cas de défaite face aux Anglais, leur sort dépendra en partie du résultat du match Angleterre-Argentine, samedi à Tokyo !

Retrouve toutes les interviews ici