Coupe d’Europe : le Racing 92 s’impose au Pays de Galles ! (+ Vidéo)

À défaut d’un match brillant, le Racing 92 s’est imposé aux Ospreys (19-40) en s’emparant dans le même temps du bonus offensif grâce à ses six essais marqués. Mission accomplie, donc, pour les hommes de Laurent Travers, qui sont premiers de leur poule et toujours invaincus avant de recevoir de nouveau les Ospreys puis le Munster.

OSPREYS-RACING 92 (19-40)
Il est vrai que tout a été facilité par l’expulsion précoce de l’arrière gallois Dan Evans, coupable d’un coup de crampon sur le visage de Teddy Thomas. Un carton rouge qui intervenait dès la 37e seconde de jeu, incroyable ! Mais ce n’est pas tout ! Maladroits ou agressifs, les Gallois ont ajouté deux cartons jaunes à leur collection. Se retrouvant même à jouer à 12 contre 15 pendant un peu plus d’une minute ! Les espaces se sont donc automatiquement ouverts pour les Racingmen, qui ne se sont pas fait prier pour prendre de l’avance, notamment grâce au jeu au pied de Finn Russel et la technique de Teddy Thomas ou encore celle de Virimi Vakatawa.

Et pourtant, la suite a été un poil plus compliqué. Menant largement (28-7) à la pause et assurés du bonus offensif, les Parisiens se sont relâchés et ont même, par moments, arrêté de jouer. Inquiétant. Souvent, en retard, ils ont aussi entendu l’arbitre siffler de nombreuses fautes à leur encontre. Avec cette seconde période moyenne, pour ne pas dire ratée, le Racing a le sentiment de ne pas en avoir fait assez, malgré cette nouvelle victoire et la première place de son groupe.

MONTPELLIER-LYON OU (33-8)
Dans les autres matchs qui concernaient des clubs français, Lyon (photo ci-dessus) a enfin vaincu le signe indien ! Après huit défaites consécutives à l’échelle continentale, le LOU s’est enfin offert un succès ! À domicile, les Rhodaniens ont surclassé les Italiens de Trévise (28-0). Ils empochent également le bonus offensif.
Enfin, après pourtant un match plus qu’abouti, La Rochelle s’est incliné sur sa pelouse face à Glasgow (24-27). Maigre consolation, ils empochent le bonus défensif.

Retrouve toutes les interviews ici