Coupe d’Europe : Clermont et Toulouse sourient ! ( + Vidéo )

La saison de Coupe d’Europe en rugby continue et Clermont et Toulouse viennent, ce week-end, d’assurer leur qualification pour les quarts de finale.

Les « jaunes…bleus » étaient opposés aux Nord-Irlandais de l’Ulster, dans leur stade Marcel-Michelin, ce samedi après-midi. Peut-être la faute à une grasse mat’, ils furent rapidement menés, comme souvent (3-10 après seulement huit minutes de jeu !). Touchés à l’ego et les organismes enfin totalement réveillés, les Clermontois mettaient ensuite de l’intensité de ce match. Une période qui correspondait à l’expulsion temporaire de Morgan Parra. Franck Azéma, l’entraîneur Auvergnat, pouvait apprécier cette réaction, symbolisée par deux essais d’Alivereti Raka (49e, photo ci-dessous) et de George Moala (77e) pour une victoire 29-17. 
CLERMONT AUVERGNE-ULSTER (29-13)
Malgré une semaine compliquée pour quelques cadres, pas appelés par le nouveau sélectionneur tricolore Fabien Galthié (on pense à Arthur ItturiaAlivereti Raka, Camille Lopez ou encore Rabah Slimani), Clermont a su assurer l’essentiel avec cette victoire. Dernier finaliste du Top 14, l’ASM (8e à la mi-saison), vit une saison moyenne et voudra certainement se servir de ses résultats européens pour relancer la machine.

Le Stade Toulousain était, lui, en déplacement en Irlande, à Galway, pour y affronter le Connacht. Le manager Ugo Mola comptait beaucoup sur ce match pour relancer son équipe, qui restait, en Top 14,  sur un match nul face à Toulon et une défaite face au Stade Français. La solidarité et l’ardeur perdues lors de ces derniers matchs furent retrouvées lors d’une victoire convaincante (7-21), notamment grâce à une fin de match courageuse après le carton jaune de Huget (72e, photo ci-dessous) et le rouge de Holmes (74e). 

CONNACHT-TOULOUSE (7-21)
Deux points noirs sont néanmoins à souligner. Avec seulement trois essais marqués, les Toulousains ratent le bonus offensif et compromettent leurs chances de jouer une éventuelle demi-finale à domicile. Deuxième mauvaise nouvelle, c’est évidemment l’expulsion de l’ouvreur Zack Holmes, pour un plaquage haut en toute fin de match. Déjà privé de trois ouvreurs potentiels pour le Tournoi des Six Nations (Ntamack, Dupont et Ramos), Ugo Mola devra donc chercher de nouvelles solutions.

Retrouve toutes les interviews ici