Portrait d’un futur grand « bad » boy

On reprend, cette semaine, notre « saga » consacrée aux JO de Paris 2024 avec un nouveau portrait d’un jeune athlète qui pourrait représenter la France lors de ces jeux… et même nous permettre de récolter une médaille. Son sport ? Le badminton. Son nom ? Toma Junior Popov  !

 

 

Du haut de son mètre 90, Tommy se prépare à dominer le badminton mondial.

 

 

Un triplé historique aux Championnats d’Europe Juniors
Mulhouse, avril 2017… Pour ses deuxièmes Championnats d’Europe Juniors, Toma Junior Popov repart avec trois titres… D’abord sacré par équipe, le jeune « prodige » de 19 ans réalise quelques jours plus tard un fabuleux doublé en remportant la finale du simple face à son compatriote Arnaud Merkle puis en récidivant, en double, aux côtés de Thom Gicquel. Du jamais vu pour la France depuis 1969 et la première édition des Championnats d’Europe Juniors. Avec ce triplé, Toma Junior Popov – désigné meilleur joueur Européen Jeune de l’année – s’était vu « offrir » une place dans le tableau principal du championnat d’Europe Seniors au Danemark.

 

 

Technique, tactique et physique
Premier européen non danois à devenir triple Champion d’Europe Junior, Tommy comme on le surnomme a dominé « de la tête et des épaules » les catégories jeunes… occupant la place de numéro deux mondial en simple et de numéro un en double. A 19 ans et du haut de son mètre 90, Toma Junior Popov est désormais chez les seniors et semble bien parti pour confirmer tout son potentiel… « C’est une perle, il sait tout faire, confiait récemment dans une interview Philippe Limouzin, le Directeur technique national. C’est un énorme tacticien, physiquement il est présent, il est excessivement mature dans son jeu. »

 

 

 

Une famille de badiste
Grand espoir du « bad » français et vraie chance de médaille aux JO, Tommy aurait pourtant pu défendre les couleurs d’un autre pays. En l’occurence la… Bulgarie. Il y est né et y a vécu jusqu’à l’âge de 6 ans avant de partir en France avec ses parents. Le sport et notamment le badminton a d’ailleurs facilité son intégration. Car Tommy est issu d’une grande famille de « bad ». Son oncle a joué pour la France, son petit frère Christo, marche sur ses traces en raflant tous les titres chez les jeunes… Quant à son père, il a été joueur et entraîneur en Bulgarie avant de devenir tout naturellement son coach.  

 

 

Toma Junior Popov  dispose de tous les atouts pour briller sur les terrains de « bad » en 2024.

 

 

Un joueur puissant impressionnant au filet
D’ailleurs, jusqu’à présent, Tommy ne s’entraînait pas à l’INSEP mais dans le club de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) dont il est membre. « Mon père qui est aussi mon entraîneur personnel joue un rôle capital. C’est lui qui me conseille, qui me dit tout ce qu’il faut faire pour progresser ». Joueur puissant, impressionnant au filet et capable de mettre beaucoup de vitesse dans son jeu, Tommy dispose de tous les atouts pour  décrocher une médaille d’or lors des JO à Paris… « Paris 2024 aide à se projeter et à s’imaginer une carrière sur le long terme, mais une progression par étapes serait idéale avec une qualification pour Tokyo avant des Jeux à la maison », conclut Toma Junior Popov. C’est tout ce qu’on lui souhaite !

 

 

 

Retrouve toutes les interviews ici