Paris dans la course pour les J.O. 2024 !

Un petit saut dans le futur cela vous tente les kids ? Oui ? Alors c’est parti, direction… 2024 ! Bon, c’est vrai que ça parait « un peu » loin mais après tout, il n’est jamais trop tôt pour parler sport. Surtout quand il s’agit des Jeux Olympiques
Car les pays candidats pour accueillir les Jeux Olympiques d’été de 2024 sont sur la ligne de départ depuis quelques temps déjà. Et c’est un très long chemin que la France – et plus particulièrement Paris – va devoir accomplir pour avoir peut être, la chance et l’honneur, d’être désignée comme ville organisatrice de ces 33èmes Jeux de l’ère moderne.

 

D’Olympie à l’Olympisme

Alors pourquoi précise t-on de « l’ère moderne » ? Et bien tout simplement parce que les premiers jeux de l’histoire de l’Humanité remontent en réalité à 776 avant J.-C. On parlait, alors, de Jeux antiques. C’est en Grèce et plus exactement à Olympie, à l’ouest du Péloponnèse qu’ils étaient organisés. Une île qui, selon la mythologie, grecque est celle de « Pélops », fondateur des Jeux Olympiques. Cette véritable « tradition », très liée à l’époque à la religion, a duré jusqu’en 393 après J.-C., date à laquelle l’empereur Théodose décida de l’interdire. Il faut alors attendre 1500 ans pour voir renaître ces Jeux Olympiques. Et c’est un français, le Baron Pierre de Coubertin, qui en a l’idée pour promouvoir la communication, le fair-play et l’entente entre les peuples. Symbole oblige, il choisit la Grèce pour organiser ces jeux de l’ère moderne. On est en 1896 et seulement 311 athlètes, dont 230 Grecs participent à cette nouvelle olympiade. Depuis, les jeux ont connu de nombreux « changements », le plus important d’entre-eux étant certainement la création des J.O d’hiver en 1924.
Jusqu’en 1992, les Jeux d’été comme d’hiver avaient lieu tous les 4 ans, la même année… Mais depuis 1994, les Jeux d’hiver ont été décalés de 2 ans par rapport à d’été.

 

L’ancien champion de canoë-kayak, Tony Estanguet, triple champion olympique est le co-président du comité de candidature de Paris 2024

Paris hôte des JO 2024 ?

Bon, voilà pour la petite ou grande « leçon » d’Histoire (mais vous savez qu’on aime bien ça à la rédac). Revenons-en à l’actu du moment… Et donc à la candidature de Paris pour accueillir les Jeux Olympiques de 2024. C’est le 15 Novembre 2016, après le passage d’un premier grand oral, que la capitale française a été sélectionnée pour la suite. Les représentants des 206 Comités Nationaux Olympiques et 28 fédérations internationales ont écouté le projet parisien défendu par Denis Masseglia, Bernard Lapasset, Teddy Riner, Anne Hidalgo, et Tony Estanguet.
Et, à la suite de ce premier passage, trois villes restent aujourd’hui en lice : Budapest, Los Angeles et Paris. Chacune d’entre elles a du déposer un ultime rapport, le 3 février dernier et attendent maintenant la visite de la commission d’évaluation du Comité International Olympique (CIO), en mai 2017. Viendra alors le temps de se présenter à un deuxième oral, en juillet, avant de connaître le résultat définitif et donc la ville retenue, le 13 Septembre.  



La Tour Eiffel illuminée à l’occasion de la découverte du slogan « Made for sharing »…

Et si votre site préféré a choisi de vous parler des J.O. et de cette candidature aujourd’hui, c’est que Paris a lancé, vendredi dernier, sa campagne internationale… En illuminant les grands monuments de la capitale aux couleurs des J.O. mais également en révélant son slogan « made for sharing » (que l’on pourrait traduire par « faits pour être partagés »). Un slogan en anglais qui a suscité quelques réactions négatives mais qui a pour but de marquer les esprits et d’être repris dans le monde entier. Rappelons qu’en 2012, le slogan en français « L’amour des jeux » n’avait pas su emporter l’unanimité car certainement pas assez fédérateur à l’étranger. Alors, maintenant, il n’y a plus qu’à croiser les doigts…

 

 

 

Retrouve toutes les interviews ici