Le récap’ des moments forts du week-end

Comme tous les lundis, désormais, nous vous proposons de revenir sur les principaux résultats du week-end. Une petite « mise à jour » pour toutes celles et tous ceux d’entre-vous qui n’ont pas eu le temps de suivre l’actu sport et une « piqûre de rappel » pour tous les autres, histoire aussi de vous donner notre avis sur quelques-uns de ces résultats. Et surtout, n’hésitez pas à réagir en nous envoyant un message ou sur notre page Facebook. 

 

 

CYCLISME - CHPTS DU MONDE - 2017 kristoff (alexander) - (nor) - sagan (peter) - (slq) - matthews (michael) - (aus) -
Les années se suivent et les podiums se ressemblent au Championnat du monde de cyclisme. Avec, toujours, un Sagan en or et sur la plus haute marche.

 

 


Sagan, ça gagne encore

Et un, et deux et trois… titres de Champion du monde de cyclisme sur route pour Peter Sagan. Vendredi, on se demandait, ici même, qui pouvait l’empêcher de réussir la passe de trois. On a maintenant la réponse… personne ! A seulement 27 ans, le slovaque entre dans l’histoire du cyclisme et affiche désormais 101 victoires à son compteur. Comme à son habitude, c’est au sprint que Sagan a remporté l’épreuve devançant Alexander Kristoff. A la rédac, on navigue entre admiration pour ce champion hors norme mais aussi déception tant on a cru à la possible victoire d’un français et plus particulièrement de Julian Alaphilippe qui a attaqué deux fois dans « le final » mais n’a pas été récompensé de ses efforts en terminant 10ème. Saluons toutefois l’excellent comportement de toute l’équipe de France de Cyrille Guimard sur ce Championnat du monde 2017. 

 

 

L’UBB fait exploser le leader
Au rugby, la cinquième journée du Top 14 a été marquée par trois victoires à l’extérieur  – Toulon à Paris (15-19), Toulouse à Brive (19-22) et Pau à Agen (14-20) – mais surtout par le « carton » de l’Union Bordeaux-Bègles contre le leader Montpellier sur le score de… 47 à 17. Avec, à la clé, cinq essais encaissés par un leader qui n’avait jamais connu la défaite jusque là. Résultat : La Rochelle revient à un petit point au classement général. 

 

 

Bordeaux sur le podium de la Ligue 1 Conforama
Bordeaux qui a également marqué les esprits, en foot, en montant sur la troisième marche du podium de la Ligue 1 à la faveur de sa victoire à domicile contre Guingamp (3-1). Avec, une nouvelle fois, un Malcom plus que séduisant. Avec quatre victoires et trois nuls, les hommes de Jocelyn Gourvennec effectue un début de saison prometteur. «C’est sans doute notre match le plus plein. Techniquement, le groupe est de plus en plus juste», a confié ce dernier à l’issue de la rencontre. Les bordelais passeront toutefois un premier « test » plus que sérieux samedi prochain puisqu’ils se déplaceront sur la pelouse du Parc des Princes pour y affronter un PSG qui vient de perdre ses premiers points en championnat (0-0 à Montpellier). Monaco qui a enfoncé un peu plus le Lille de Bielsa en a profité pour se rapprocher, tout comme l’OM vainqueur de Toulouse 2-0.  

 

 

TENNIS - LAVER CUP - 2017 federer (roger) - (sui) - nadal (rafael) - (esp) -  *** Local Caption ***   Laver Cup 2017 à Prague  Photo : Pierre Lahalle
Nadal-Federer : un double mythique pour cette première de la Laver Cup.

 

 

La team Europe de tennis domine « le monde » tout comme le patineur Yuzuru Hanyu
Parmi les autres résultats marquants du week-end, notons la victoire de la team Europe dans la première Laver Cup de l’histoire. Inspirée de la Ryder Cup de golf, cette « compétition » de tennis a opposé une sélection de joueurs européens – dont Roger Federer et Rafael Nadal – au « Reste du monde ».  Né à l’initiative de Federer, ce « show » a aussi permis de retrouver deux légendes du tennis mondial… le Suédois Björn Borg, capitaine de l’équipe d’Europe, et l’Américain John McEnroe, celui du « Reste du monde ». On notera, enfin, que pour la première fois de leur carrière, Federer et Nadal ont été associés, en double, à l’occasion de cette première édition de la Laver Cup. En athlétisme, la victoire au marathon de Berlin est revenue au Kényan Eliud Kipchoge en 2h03’32 » (à 35 secondes du record du monde) tandis qu’en patinage artistique, le japonais Yuzuru Hanyu a battu le record du monde du programme court avec 112,72 points à l’Autumn Classic International de Montréal… Le champion Olympique et du Monde en titre s’affirmant, ainsi, encore un peu plus, comme le grand favori des JO de Pyeongchang.

 

Retrouve toutes les interviews ici