Quoi de neuf sur la planète sport ?

Vous l’avez sûrement remarqué, les kids, la rédac’ est à fond sur les JO d’hiver actuellement. Mais quoi de plus normal puisqu’il s’agit de l’événement sportif du moment. Et que la moisson de médailles françaises commence à être sacrément belle ( Merci aux relayeuses tricolores pour cette 15e médaille !) . Pour autant, il n’y a pas que le biathlon, le ski et les sports de glace qui « agitent » la planète sport. On vous propose donc aujourd’hui une petite « piqûre de rappel » sur quelques résultats dans d’autres disciplines qui vous ont peut être échappé ces derniers jours…

 

 

Ligue des Champions : Chelsea et Barcelone dos à dos
On commence avec du foot. Si, en Ligue 1 Conforama, Monaco et Marseille ont creusé un écart « conséquent » avec Lyon pour la deuxième et troisième place lors de la dernière journée, le début de la semaine a été marqué par la suite des 8e de finales de la Ligue des Champions. Si le Bayern Munich n’a pas tremblé contre Besiktas (victoire 5-0) avec un Kingsley Coman des grands soirs (auteur d’une passe décisive et d’un but) et un Thomas Muller XXL… il n’y a en revanche pas eu de vainqueur dans LE match au sommet entre Chelsea et Barcelone. Les Blues avaient pourtant ouvert la marque par Willian mais c’était sans compter sur un certain Lionel Messi (encore lui !) qui, à la 75e minute, a égalisé pour les Espagnols. Le retour au Camp Nou promet d’être « caliente »… Dans les deux autres rencontres de la semaine, Manchester United est allé chercher le match nul sur le terrain du FC Séville tandis que le Chakhtior Donestk a dominé l’AS Rome (2-1).

 

 

 

Face à l’Écosse, les Français ont réalisé une bonne première mi-temps avant de s’effondrer en seconde période (ici l’essai de Teddy Thomas).

 

 

 

Tournoi des 6 Nations : le spectre de la cuillère de bois
On continue à parler ballon mais « ovale » cette fois puisque le XV de France prépare sa rencontre contre l’Italie, vendredi à l’Orange Vélodrome de Marseille (21h). Après la nouvelle défaite subie contre l’Écosse (qui faisait suite à celle enregistrée face à l’Irlande en ouverture du tournoi), les français vont tenter de renouer avec la victoire et éviter ainsi tout risque de repartir avec la « cuillère de bois » à l’issue de la compétition. Rappelons que cette « cuillère » est remise à l’équipe qui arrive à la dernière place et qui perd tous ses matches. Quand on sait qu’après l’Italie, les tricolores devront encore affronter L’Angleterre et le Pays de Galles (tombeur de l’Écosse 34-7)… mieux vaut engranger une victoire dès maintenant. Pour l’occasion, le sélectionneur français Jacques Brunel devrait s’appuyer pour l’essentiel sur les mêmes joueurs qu’en Écosse… À l’exception de ceux qui ont été « virés » du groupe suite à une virée nocturne et à une bagarre survenue dans les rues d’Édimbourg… (gloups…vraiment pas valorisant ça…)

 

 

 

Après sa victoire à Rottederm, Roger Federer est redevenu le N°1 mondial à 36 ans. Une perf’ « hors normes ».

 

 

 

Tennis : le roi Federer reprend son trône
En début de semaine, Federer est redevenu officiellement numéro 1 mondial. Et ce, à trente-six ans et demi… un nouveau record ! La veille, il avait ajouté un 97e titre à son palmarès déjà monstrueux en dominant en finale du tournoi de Rotterdam Grigor Dimitrov. Une victoire « éclair » sur le score sans appel de 6-2, 6-2.  Il faut dire que son adversaire était diminué par une douleur au pied. Le Suisse devrait « étrenner » sa nouvelle place de n°1 la semaine prochaine à Dubaï… Un tournoi qu’il a déjà remporté à sept reprises en treize participations. A moins qu’il ne décide de faire l’impasse… A propos de Dubaï, l’émirat accueille actuellement le tournoi femmes WTA. Pour son entrée en lice, Caroline Garcia avait dominé la Tchèque Lucie Safarova (6-3, 7-5). La française a, ensuite, confirmé ses bonnes sensations en se qualifiant pour les quarts de finale.

 
 

Retrouve toutes les interviews ici