Ils ont triché…ils ont payé !

Comme dans la vie, les tricheurs existent aussi dans le sport. Des sportifs très connus ont dérapé, ont franchi les limites et ont donc été pris par la patrouille, à vous de ne pas les imiter, les Kids !

Le plus connu est le coureur cycliste Lance Armstrong. Surnommé « le Boss », ce qui en dit long sur l’influence qu’il pouvait avoir sur le peloton. Il a été champion du Monde en 1993 mais il est surtout célèbre pour avoir gagné sept Tours de France, ce qu’aucun coureur n’avait réussi avant lui. Hélas pour lui (mais tant mieux pour le sport!), pisté et coincé en 2012 par l’Agence américaine anti-dopage, on lui enlève tous ses titres à partir du mois d’août 1998 et là commence une vraie descente aux enfers. Mais il est loin d’être le seul cycliste à se faire coincer, son coéquipier Floyd Landis ayant été traité exactement de la  même façon.

COURCHEVEL/MORZINE

Lance Armstrong, les coureurs du peloton ne le rattrapaient pas … la patrouille anti-dopage, si!

Pour des raisons totalement différentes, le boxeur américain Cassius Clay devenu Mohamed Ali a lui aussi été puni. Né en 1942, il devient champion olympique poids mi- lourds à 18 ans à Rome (1960). Quatre ans plus tard, en 1964, il devient champion du monde poids lourds mais on lui enlèvera son titre en 1967. Pourquoi? Parce qu’il avait refusé de participer à la guerre du Vietnam. Gracié au bout de 4 ans, il deviendra LA référence en matière de boxe, devint une vraie légende jusqu’à la fin de sa vie,  le 3 juin 2016, après une éprouvante maladie de Parkinson.

Punition en Foot aussi avec La Juventus de Turin qui a été déclassée pour le « calciopoli », un énorme scandale de matchs truqués. Et oui, certains membres de ce club mythique avaient truqué des matchs! Les titres de champions d’Italie 2005 et 2006 gagnés par le club lui ont été ainsi retirés et le Club fût même rétrogradé en 2ème division! Rappelons que de très grands joueurs français y ont évolué : Platini, Zidane, Deschamps…entre autres !

Nous sommes maintenant en 1988, l’athlète canadien Ben Johnson pulvérise son meilleur temps sur 100 mètres en finale des Jeux Olympiques de Séoul. Il y bat nettement « l’invincible » américain Carl Lewis mais peu de temps après, il est déclassé pour dopage. Sa médaille lui est retirée et son record effacé des tablettes! Après deux années de suspension, il reviendra sur les pistes mais ne retrouvera jamais son niveau.

CHAMPIONNATS DU MONDE: 100 M HOMMES

Restons dans l’athlétisme : la sprinteuse américaine Marion Jones, 3 médailles d’or et deux de bronze aux Jeux de Sydney (2000) convaincue de dopage elle aussi,  a non seulement perdu tous ses titres mais a effectué en plus 6 mois de prison. Aïe! 

L’équipe d’Espagne paralympique de basket a elle remporté le titre en 2000. Mais le comité espagnol s’était rendu compte que certains joueurs n’avaient aucun handicap mental! Et oui, pour être qualifié comme « handicapé mental », il faut avoir un Q.I de moins de 70, or ce n’était pas du tout le cas des joueurs de cette équipe. Suite à ce scandale, les médailles ont bien sûr été retirées aux joueurs et ça… ils l’ont compris, pas de problème!                                                                               

Les Kids, vous voyez qu’il existe de multiples raisons pour être sanctionné ! Même des raisons politiques, comme Mohamed Ali, ce qui ne devrait d’ailleurs pas entrer dans le monde des sanctions car la politique n’a rien à faire avec le Sport! La meilleure solution, pour éviter cela, c’est encore de ne prendre aucune substance qui pourrait figurer sur la liste des produits interdits. Sais-tu d’ailleurs qu’une liste officielle peut être consultée sur le site de l’Agence Mondiale anti-dopage (AMA) : http://list.wada-ama.org/fr/.

Mais surtout les kids, entraînez- vous, accrochez-vous, prenez du plaisir, c’est le meilleur dopage !

 

Retrouve toutes les interviews ici