Ils ont fait la une de l’actu sport ce week-end

Une équipe, une étoile du tennis, des pros du cyclo-cross mais aussi un arbitre… La rédac’ vous invite à découvrir le visage de celles et ceux qui ont marqué le week-end côté sport. Bien entendu, on aurait également pu vous parler du Norvégien Johannes Boe qui, en remportant la mass-start de Ruhpolding a mis un terme à la série de victoires de notre français Martin Fourcade en Coupe du monde de biathlon… ou encore de l’international tricolore Ousmane Dembélé qui, à peine revenu de sa grave blessure au FC Barcelone vient de faire son retour à l’infirmerie… Mais il fallait faire un choix.

 

 

A peine arrivée… déjà repartie ! Venus Williams est éliminée au premier tour de l’Open d’Australie.

 

 

 

Venus ne brillera pas à l’Open d’Australie 
Alors que Serena Williams, a renoncé à faire son « come-back » à l’occasion de l’édition 2018 de l’Open d’Australie qui vient de démarrer, c’est sa soeur, Venus, qui a créé la première sensation dans le tableau féminin… en étant sortie dès son entrée en lice ! Tête de série n°5, Venus est tombée face à la jeune Suissesse Belinda Bencic, 98e joueuse mondiale en deux petites manches seulement et en un peu moins de deux heures : 6-3, 7-5.

 

 

 

Les Experts sur orbite en Croatie
Deux matches, deux victoires. Contrairement à la joueuse de tennis américaine, les français, eux, ne se sont pas pris les pieds dans le tapis pour leur entrée dans l’Euro de handball. Après avoir souffert mais dominé les norvégiens lors du premier match (victoire 32-31), les « Experts » ont enchaîné et assuré face à l’Autriche avec un second succès cette fois plus confortable (33-26). Didier Dinart, qui avait profité de l’occasion pour faire tourner et laisser certains de ses cadres au repos (comme Nikola Karabatic et Cedric Sorhaindo), aura pu constater avec plaisir qu’il pouvait compter sur la nouvelle génération et sur un groupe totalement mobilisé. De bon augure pour la suite de la compétition. Avec cette victoire, la France a validé son billet pour le tour principal et pourra donc affronter la Biélorussie sans pression.

 
 

 

 

Pauline Ferrand-Prévot et Steve Chainel voient la vie en « bleu-blanc-rouge »…
Dimanche se déroulaient les Championnats de France de cyclo-cross à Quelneuc, dans le Morbihan. Chez les femmes, c’est une « habituée » qui a remporté le titre 2018. Après ses succès en 2014 et 2015, Pauline Ferrand-Prévot a, en effet, été à nouveau sacrée Championne de France. Ancienne Championne du monde de la spécialité Pauline Ferrand-Prévot a dominé Caroline Mani, la double tenante du titre, et Marlène Petit qui remporte la médaille de bronze. Côté garçons, c’est un « néophyte » de 34 ans qui s’adjuge le titre : Steve Chainel. Jamais titré, il signe donc là sa première victoire majeure parmi l’élite en devançant Francis Mourey (37 ans), qui détient lui le record des victoires (neuf).

 

 

 

Pauline Ferrand Prévot vient d’être sacrée pour la troisième fois Championne de France de cyclo-cross.

 

 

 

… et Tony Chapron en rouge tout court
Une fois n’est pas coutume, nous allons mettre « à l’honneur » un arbitre de football et non un joueur dans cette « rétrospective » du week-end. Mais nous aurions aimé que cela soit pour d’autres raisons. Alors, avant de parler de Tony Chapron, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous tenions à souligner le formidable travail effectué par les hommes et les femmes « en noir » sur les terrains de foot mais aussi de rugby, de handball ou encore de basket. Car être arbitre est tout sauf facile ! Sans eux, il n’y aurait tout simplement pas de match. Alors, n’oubliez pas, les kids, que dans toutes les situations, il faut respecter l’arbitre et ses décisions. Maintenant il lui arrive de se tromper et il faut l’accepter. Cela fait partie du sport. Mais ce qui est arrivé à Nantes à l’occasion du match de Ligue 1 Conforama entre « les Canaris » et le PSG est bien différent… En effet, Tony Chapron, a été bousculé bien involontairement par le nantais Diego Carlos. Et dans un « mauvais réflexe » comme il l’admet lui-même, l’arbitre a tendu sa jambe vers le joueur pour le tacler ! Du jamais vu ! Et ce n’est pas tout. A la suite de cette action, Tony Chapron a également expulsé le malheureux Diego Carlos. Fort heureusement, ce carton rouge a été annulé aujourd’hui par la commission de discipline. De son côté, l’arbitre de la rencontre a présenté ces excuses pour son geste déplacé et a été suspendu par Direction Technique de l’Arbitrage. Il sera également convoqué par la commission de discipline de la Ligue.

Retrouve toutes les interviews ici