Les rattrapages du lundi (+ Vidéos)

Quel week-end, les Kids ! Entre le match de l’équipe de France, la nouvelle performance de Lionel Messi avec l’Argentine et le sacre de Mathilde Gros en cyclisme sur piste, on a été servi !

 

Un Giroud record et un Mbappé divin

Il fallait un match comme celui-là pour se remettre dans le droit chemin pour la suite de la compétition. Malgré une 1ère période un peu brouillonne sur certains points, l’équipe de France a quand même assuré l’essentiel en marquant un but à la 44ème min. Qui de mieux qu’Olivier Giroud pour tous nous délivrer ?! On se le demande bien ! Grâce à ce but, Gigi est maintenant le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France avec 52 unités, laissant Thierry Henry dans son rétro. 

La 2nde période a été bien plus aboutie pour les français. Beaucoup plus entreprenants, et subissant moins d’attaques polonaises, les tricolores sont repartis à la charge des cages de Wojciech Szczesny. Il a fallu attendre la 75ème min pour voir le score évoluer après des tentatives ratées et des actions non abouties.

Quand on a besoin de quelqu’un pour planter des buts, on appelle tout de suite Kylian Mbappé. Il est venu conclure un contre parfaitement mené d’abord par Giroud, puis par Ousmane Dembélé. Kyky a envoyé une frappe dans la lucarne polonaise dans un angle assez fermé. Il a ensuite récidivé avec un autre but tout aussi joli, si ce n’est pas plus. Même position, dans la partie gauche de la surface de réparation, mais cette fois, lucarne opposée. Un nouveau bijou de la star française qui est déjà à 33 buts en équipe de France à seulement 23 ans. On en connaît un qui va avoir peur pour son tout nouveau record ! La Pologne a ensuite sauvé l’honneur avec un penalty transformé par Robert Lewandowski en toute fin de match, mais rien de bien dramatique pour nos français.

Dans ce match, on a vu que les Bleus étaient capables de réagir à des situations compliquées et surtout à des temps de jeu en leur défaveur. En 1ère période, la Pologne s’est montrée très offensive et la défense a été obligée de s’employer pour stopper ces attaques. Jules Koundé a été un peu plus en difficulté que les autres sur son côté droit, poste auquel il ne joue plus vraiment, étant devenu un défenseur central depuis quelques années. On est ensuite passé d’une confrontation qui semblait équilibrée à une domination bien plus importante de la France, surtout en 2ème période où la Pologne n’a pratiquement fait que défendre. Maintenant, l’équipe de France est tournée vers le quart de finale qu’elle va jouer contre l’Angleterre samedi 10 Décembre à 20h. Un petit « Crunch » façon football, cela annonce une grosse rencontre. Soyez au rendev’ les Kids !

 

1000 et 1 Messi

Samedi, Lionel Messi disputait son 1 000ème match en tant que professionnel. Quoi de mieux qu’un 8ème de finale de Coupe du Monde pour fêter cela ? Un but peut-être ? Et bah justement, la Pulga s’est une nouvelle fois montré décisif avec l’Argentine en marquant le premier but de la rencontre face à l’Australie. L’action toute entière est de classe mondiale, avec une construction collective en une touche de balle. Maintenant, on ne peut plus dire que Messi n’a jamais marqué de but hors des phases de groupes d’une Coupe du Monde.

Ce but a permis à l’Albiceleste de reprendre le match en mains alors que les Australiens prenaient confiance au fur et à mesure que le temps s’écoulait. Les Argentins, grandissimes favoris, ont ensuite marqué un 2ème but pour prendre le large, avant de se faire peur en fin de match avec la réduction du score sur un csc. Au final, l’Argentine s’impose et retrouvera les Pays-Bas en quart de finale le 9 Décembre à 20h. 

Mathilde Gros supersonique

La reine du sprint en cyclisme sur piste, c’est elle. Mathilde Gros s’est à nouveau imposé dans une grande compétition quelques semaines après son sacre de championne du Monde décroché à Saint-Quentin-en-Yveline. Cette fois, c’est la Ligue des Champions qu’elle a dominée du casque et des roues. Elle a d’abord eu du mal en keirin où elle termine à la 6ème et dernière place de la finale, relançant Shanne Braspennincx, sa concurrente directe pour le titre, mais les cyclistes ont ensuite enchaînées sur le sprint, domaine de prédilection de notre tricolore. Mathilde Gros devait « seulement » atteindre la finale pour être sacrée dans cette 2ème édition de la Ligue des Champions.

C’est chose faite, et même bien faite car elle n’a pas fait qu’atteindre cet objectif, elle a aussi gagné cette ultime course pour assurer son hégémonie au sein des sprinteuses. Et ce n’était pas n’importe qui en face. Elle était opposée à Kelsey Mitchell, la championne Olympique en titre de la discipline. Un duel au sommet que notre frenchy a remporté en gérant parfaitement son effort. Mathilde Gros devient la 1ère française à remporter la Ligue des Champions de cyclisme sur piste.

Retrouve toutes les interviews ici