L’antisèche du vendredi (+ Vidéo)

C’est l’heure de notre petit point hebdomadaire sur ce qui s’est passé sur la fin de semaine…et sur ce qui nous attend pour ce week-end !

 

Une entrée en matière compliquée

En Ligue des Champions féminine, les clubs français se sont pris un sacré coup derrière la tête. Les filles du Paris Saint-Germain et surtout de l’Olympique Lyonnais se sont faites battre lors de la 1ère journée par deux clubs anglais : Chelsea et Arsenal. Les deux matchs avaient pourtant lieu en France, ce qui procure normalement un avantage. Mais non, apparemment, cela n’a pas suffi. Le PSG s’incline sur la plus petite des marges : 0 – 1. L’écart de force avec Chelsea n’était pas énorme, mais les parisiennes ont semblé manquer de ce petit quelque chose qui coûte souvent la victoire. Lyon s’est par contre vraiment fait gifler par les joueuses d’Arsenal ! Les tenantes du titre n’ont vraiment rien montré de bon dans cette rencontre et elles s’inclinent logiquement sur un score fleuve : 1 – 5

 

Reprise réussie pour Rudy Gobert

Après avoir longtemps régalé les supporters des Utah Jazz, Rudy Gobert est arrivé cet été chez les Minnesota Timberwolves. Dès son premier match, il a marqué les esprits de sa nouvelle franchise en rentrant 23pts et en prenant 16 rebonds. Il a battu son record de shoots en un match (tir + dunk), qui datait de l’année précédente, avec 15 tentatives. Gobert s’est aussi très bien trouvé avec son nouveau coéquipier Karl-Anthony Towns qui lui a envoyé de superbes passes en pleine raquette, que Rudy a parfois converti d’un alley oop. Les Minnesota Timberwolves ont dominé les Oklahoma City Thunder 115 – 108

https://twitter.com/i/status/1582933130046054402

12ème journée de Ligue 1

L’affluence des supporters dans les stades de Ligue 1 n’a jamais été aussi élevée en ce début de saison. En moyenne, ce sont près de 24 000 spectateurs qui viennent soutenir leur équipe, synonyme d’aussi bonnes ambiances chaque week-end ! Et si vous faites partie de ces gens-là, les kids, continuez ! Faites vivre le football français autant qu’il vous fait vibrer ! Pour revenir à la journée qui arrive, il va y avoir un choc père – fils lors du premier match opposant Ajaccio au Paris Saint-Germain. Eh oui, sur le banc du PSG on retrouve évidemment Christophe Galtier, mais saviez-vous que son fils, Jordan, est l’adjoint d’Olivier Pantaloni, le coach du club corse ? Non ?.. Et bien maintenant, vous êtes au courant, nom d’un kopkid ! Le pater devrait normalement pas trop s’inquiéter du fiston car ce déplacement est normalement une formalité pour les parisiens, même si on sait que venir jouer en Corse n’est pas toujours chose facile…

Samedi soir, on va avoir droit à une grosse affiche entre Marseille et Lens. Les 4èmes et 3èmes du classement vont tout faire pour accrocher le wagon de devant. L’idée est la même mais le classement est un peu différent pour Monaco et Lille (6ème et 7ème) qui seront opposés dimanche soir, en clôture de cette 12eme journée.

ÉQUIPE PTS. J. G. N. P. DIFF.
 PARIS SAINT-GERMAIN 29 11 9 2 0 24
 LORIENT 26 11 8 2 1 7
 LENS 24 11 7 3 1 10
 MARSEILLE 23 11 7 2 2 12
 RENNES 21 11 6 3 2 12
 MONACO 21 11 6 3 2 6
 LILLE 19 11 6 1 4 3
 CLERMONT 17 11 5 2 4 -1
 TOULOUSE 15 11 4 3 4 -1
 LYON 14 11 4 2 5 4
 MONTPELLIER 12 11 4 0 7 -1
 TROYES 12 11 3 3 5 -3
 NICE 12 11 3 3 5 -4
 NANTES 10 11 2 4 5 -6
 REIMS 9 11 1 6 4 -7
 AUXERRE 9 11 2 3 6 -12
 STRASBOURG 8 11 1 5 5 -7
 AJACCIO 8 11 2 2 7 -8
 ANGERS 8 11 2 2 7 -14
 BREST 6 11 1 3 7 -14

 

8ème journée de Top 14

Le Stade Toulousain est bien installé sur son trône et ne compte pas le quitter de sitôt. Mais il va peut-être falloir s’y préparer, vu qu’ils affrontent ce week-end leurs dauphins, La Rochelle. Ce choc du haut de tableau qui se jouera dans l’antre toulousaine, Ernest-Wallon, s’annonce électrique ! En bas de tableau, c’est de plus en plus compliqué pour Pau et Perpignan qui commencent à lâcher le groupe qui les précède. Leurs déplacements respectifs à Lyon et à Bayonne vont peut-être les enfoncer un peu plus dans leur galère. À suivre…

ÉQUIPE PTS. J. G. N. P. DIFF.  
STADE TOULOUSAIN 28 7 6 0 1 114
 
STADE ROCHELAIS 22 7 5 0 2 48
 
STADE FRANÇAIS 18 7 4 0 3 46
 
CLERMONT 18 7 4 0 3 8
 
TOULON 17 7 4 0 3 27
 
CASTRES OLYMPIQUE 17 7 4 0 3 15
 
LYON 17 7 4 0 3 -6
 
MONTPELLIER 15 7 3 0 4 15
 
BORDEAUX BÈGLES 14 7 3 0 4 7
 
AVIRON BAYONNAIS 13 7 3 0 4 -18
 
RACING 92 13 7 3 0 4 -18
 
BRIVE 11 7 2 0 5 -86
 
SECTION PALOISE 9 7 2 0 5 -55
 
PERPIGNAN 9 7 2 0 5 -97  

 

Retrouve toutes les interviews ici