L’actu sportive de la semaine (+ Vidéos)

Le monde du sport était encore un peu en vacances cette semaine, mais il y a quand même eu quelques actus croustillantes. On va particulièrement s’intéresser à la Formule 1 et au football.

 

La plus grosse clim’ de la décennie

L’écurie française de F1, Alpine, a annoncé en début de semaine le nom de son nouveau pilote pour la saison 2023 : l’australien Oscar Piastri. Il devait remplacer le multiple champion du monde Fernando Alonso qui s’en va du côté d’Aston Martin. L’euphorie autour de cette annonce est très vite redescendue car quelques heures après la sortie de l’information, le principal intéressé a complètement démenti celle-ci. Il l’a fait sur son compte Twitter en indiquant qu’il n’avait signé aucun contrat avec Alpine et qu’il ne compte pas concourir sous la bannière de l’écurie tricolore. Et évidemment, tout le monde du sport s’est amusé de cette situation plutôt comique, sauf pour Alpine, on s’en doute bien. 

Les champions débutent fort

Côté football, les champions en titre d’Allemagne et de France ont très bien commencé la saison 2022 / 2023. Le Bayern Munich a repris son rythme habituel en plantant 6 buts à l’Eintracht Francfort. Malgré le départ de leur serial buteur Robert Lewandowski, les munichois n’ont pas fait dans la dentelle sur ce déplacement. Joshua Kimmich a ouvert le bal, rapidement suivi par Benjamin Pavard. Le nouveau venu Sadio Mané s’est montré à son avantage en amenant le score à 0 – 3. La pause a semblée très lointaine pour les joueurs de Francfort lorsque Jamal Musiala et Serge Gniabry ont aggravé la sanction. En rentrant aux vestiaires, le Bayern menait 0 – 5. Un match déjà remporté à mi-chemin. En seconde période, Randal Kolo Muani, l’ancien nantais, a réduit le score, mais ça sera la seule éclaircie du match pour son équipe. Musiala a même doublé son compteur en fin de match pour enfoncer le clou.

En France, le Paris Saint-Germain s’est tranquillement imposé face à Clermont Ferrand 0 – 5. Une nouvelle large victoire après le succès face à Nantes lors du Trophée des Champions. Kylian Mbappe était absent, mais ça n’a pas empêché l’armada parisienne d’assaillir les cages montferrandaises. Il n’aura pas fallu 10min à Neymar pour ouvrir le score, bien servi par Lionel Messi. Ensuite, c’est le brésilien qui s’est essayé à l’exercice de la passe décisive, avec succès. Il a parfaitement amené les buts d’Hakimi et de Marquinhos en première période. Il a ensuite rendu la pareille à la Pulga lors du second acte avant que le sextuple Ballon d’Or n’en rajoute un dernier dans les dernières minutes. Un très bon départ avant de retrouver le Parc des Princes et les supporters lors de la prochaine journée face à Montpellier.

https://twitter.com/i/status/1556196545397231616

On ne pouvait pas terminer cet article sans vous montrer le but du week-end, mais peut-être déjà le but de l’année qui a été inscrit en Ligue 2 par Jérémy Livolant (EA Guingamp). 

https://twitter.com/i/status/1556197710042112000

Retrouve toutes les interviews ici