Kevin Mayer pessimiste sur les J.O et soucieux du comportement des Français !

Avec cette crise sanitaire sans précédent qui sévit dans le monde entier à cause de ce maudit Covid-19, le recordman du monde du Décathlon, Kevin Mayer, doute fortement que les Jeux Olympiques de Tokyo puissent être organisés à partir du 24 Juillet prochain… « Je suis assez pessimiste. Je pense que les Jeux seront reportés. Je ne pense pas qu’ils seront annulés, a confié Kevin dans un entretien accordé à la radio RMC, ce dimanche.  » à un moment donné, il faut avoir des priorités. Il faut oublier ces pensées individualistes, avancer avec le groupe et essayer que tout le monde s’en sorte. Je suis un peu en retrait, je ne sais pas encore s’il faut qu’on abandonne totalement les Jeux. ». 

Toujours à l’occasion de cet entretien, le premier décathlonien à avoir franchi la barre des 9000 points, qui n’a jamais eu la langue dans sa poche, a également donné le fond de sa pensée sur le comportement des Français face à cette crise et on doit avouer qu’à la rédac, on partage son avis : « Honnêtement, quand on voit l’Italie et les Français qui font des choses comme aller manifester, alors qu’on leur dit de ne pas être en groupe… Je suis un peu pessimiste... En France, on leur dit de faire attention de ne pas être en groupe, ils disent ‘moi je m’en fous, ça ne me concerne pas’. Cet esprit individualiste me gêne un peu. Je trouve qu’il y a un peu d’irresponsabilité en France ! Ça peut devenir beaucoup plus grave. Le sport, tous nos petits loisirs, c’est bien beau mais on parle de santé, de crise internationale. Un peu plus de maturité serait bienvenue. » 

DECATHLON HOMMES

A moins de cinq mois du grand rendez-vous de Tokyo, Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), a en tout cas prévu de donner une conférence de presse ce mardi…En attendant, les kids, on vous le répètera dès qu’on en aura l’occasion : on ne se serre pas les mains ( on check des pieds ! ), on ne se regroupe pas avec les copains, on garde une distance de 1 m lorsque l’on parle à l’un d’entre eux, on éternue dans son coude, on se lave les mains très régulièrement, on reste chez soi le plus possible et on skype papy et mamie pour leur envoyer des bisous ! 

Retrouve toutes les interviews ici