Des Français au sommet ce week-end

On espère que vous avez passé un super week-end, les kids et on est très content de vous proposer notre traditionnel « retour » sur certains évènements et résultats qui ont fait la une ce week-end, sur la planète sport. Le programme étant chargé et les Français nous ayant bien fait plaisir dans un max de disciplines, on ne perd pas un instant et on démarre tout de suite…

 

 

 

Les strasbourgeois peuvent laisser exploser leur joie et communier avec leur public… ils viennent de faire tomber le PSG.

 

 

Strasbourg crée l’évènement en Ligue 1 Conforama
30 avril 2017… Vous vous demandez à quoi correspond cette date les kids ? Et bien il s’agissait, jusqu’à samedi, de la dernière défaite du PSG en championnat (face à Nice 3 buts à 1). Le RC Strasbourg, promu en Ligue 1 Conformara cette saison, est en effet passé par là et a fait tomber le club de la capitale. Autrement dit, « David à vaincu Goliath » et de la plus belle des manières. Avec un maximum de volonté et d’abnégation. Et ce, malgré les 9 minutes de temps additionnel accordées en fin de match (mais légitimes puisque faisant suite à la blessure du gardien alsacien). Cette victoire sur le score de 2 à 1 a été vécue comme un véritable « séisme » en France mais aussi en Europe. Le Bayern Munich, futur adversaire des parisiens en Ligue des Champions s’est rendu compte que ce PSG de Neymar, Cavani et Mbappé n’était pas invincible. Alors, certes, l’entraîneur Unaï Emery avait fait tourner… Certes, il faisait très froid à Strasbourg… Certes, les parisiens ont grandement dominé la partie… Certes, les joueurs de la capitale n’étaient peut être pas très motivés avec leurs 10 points d’avance en championnat… Mais tout de même, quel exploit ! Avec cette victoire, Strasbourg met fin à la série de 18 matches sans défaite du PSG et remonte à la 14e place du classement. Le PSG, lui, continue de faire la course en tête mais n’a plus « que » 9 points d’avance sur le trio Lyon-Monaco-Marseille. 

 

 

 

Les français « marquent les esprits » à l’étranger
On reste dans le foot, les kids, mais on quitte la France car quelques belles affiches étaient au programme à l’étranger, ce week-end. En Angleterre, Manchester United a pris le dessus sur le terrain d’Arsenal (3-1). On retiendra du match la belle performance de Paul Pogba avec deux passes décisives. Une « perf » saluée par la presse anglaise qui souligne «un match parfait» du français (dans le Daily Mail). Mais un match dans lequel le français a aussi « vu rouge » suite à un très vilain tâcle sur Bellerin avec, à la clé, une expulsion justifiée. D’autres français ont aussi brillé en Espagne à commencer par Wissam Ben Yedder qui a encore marqué avec son club de Séville (victoire 2-0 contre La Corogne). Encore jamais appelé par Didier Deschamps, l’attaquant continue de faire parler la poudre et reste sur cinq buts en trois matches ! Un autre français, lui, a retrouvé le chemin des filets et peut être est-ce dû à sa nouvelle coupe de cheveux ? En tout état de cause, cela va mieux pour Antoine Griezmann. Son but a permis à l’Atlético de Madrid d’arracher la victoire à la 88e minute contre la Real Sociedad (2-1). En Italie, l’Inter – invaincu en championnat cette saison – s’est emparé de la tête de la Série A, à une semaine du choc contre la Juventus… une Juve qui, de son côté, a fait tomber Naples. Mais la journée de foot en Italie a surtout été marquée (c’est le cas de le dire) par ce but incroyable inscrit de la tête, à la dernière seconde, par Brignoli, le gardien de Benevento face à l’AC Milan (2-2). 

 

 

 

Mondial de hand féminin : les françaises enfin lancées ?
On reste à l’étranger mais on va en Allemagne cette fois – et avec un ballon « un peu » plus petit – où se déroule le Mondial féminin de handball. Cela avait mal commencé pour nos Bleues, battues en match d’ouverture par la Slovénie sur le score de 24 à 23. Nos françaises se sont heureusement bien reprises hier contre l’Angola (victoire 26-19). Passées totalement au travers la veille, elles ont cette fois livré une prestation beaucoup plus convaincante. Prochain match demain contre le Paraguay avant deux gros morceaux : l’Espagne jeudi et la Roumanie vendredi. L’objectif ? Aller chercher la première place du groupe !
Toujours à propos de handball mais masculin cette fois, on notera l’exploit de Nantes samedi avec une victoire en Ligue des Champions contre le grand FC Barcelone.  

 

 

Nouvelle victoire pour Martin Fourcade en Coupe du monde de Biathlon. La 62e de sa carrière.

 

 

 

Biathlon : l’équipe de France vise juste
« Messieurs les français… tirez les premiers ! » Et le moins que l’on puisse dire c’est que nos Bleus ont mis dans le mille à Östersund (Suède) à l’occasion de l’ouverture de la Coupe du Monde Biathlon. Le bilan du week-end ? 7 podiums !  Résultat : les voilà qui enfilent le maillot jaune de leader du classement général. De cette première de la saison, on retiendra la victoire de Martin Fourcade en poursuite – la 62e en Coupe du monde de sa carrière – à laquelle il faut ajouter ses deux autres podiums (3e en individuel et 2e du sprint) mais aussi la deuxième place de Justine Braisaz sur la poursuite 10 km.

 

 

 

Haltérophilie : 5 médailles pour les tricolores
On terminera cette petite « revue » en mettant à l’honneur une discipline très peu médiatisée… l’haltérophilie. Pourquoi ? Parce que se déroulent actuellement les Championnats du monde à Anaheim (Californie). Et parce que les français y font plus que briller. Avec un total de 5 médailles. Du jamais vu. Cela a commencé avec Bernadin Kingue Matam qui dans la catégorie des -69 kg a décoché deux fois le bronze. Puis, Gaëlle Nayo-Ketchanke (-75kg) et Romain Imadouchène (-85kg) ont suivi. La première a remporté le bronze (237 kg au total), avec en prime l’argent à l’épaulé-jeté (134kg). Elle met ainsi fin à plus de 20 ans sans médaille dans cette discipline puisque les dernières Françaises a être montées sur le podium aux Mondiaux étaient Sylvie Iskin et Bénédicte Comblez en 1996. Quant à Imadouchène, il a pris la troisième place à l’épaulé-jeté (196kg), confirmant à 21 ans, pour ses premiers Championnats du monde senior, qu’il est un grand espoir français. 

 

Retrouve toutes les interviews ici