Qui sont les champions du week-end ?

Que s’est-il passé sur la planète sport ce week-end ? Votre site préféré fait, comme tous les lundis maintenant, un « retour en arrière » sur les principaux évènements et résultats du week-end… Et vous présente sa sélection des sportifs qui ont « crevé » l’écran mais aussi ceux qui sont passés à côté. On commence avec un classico qui nous aura fait vibrer jusqu’à la dernière minute et même jusque dans le temps additionnel !

 

 

Luiz Gustavo a livré une prestation « XXL » contre le PSG et dominé dans le jeu son compatriote Neymar.

 

L’OM a fait trembler le PSG
Sale soirée pour le PSG sur la pelouse de l’Orange Vélodrome. Dès le début du match, les parisiens ont été bousculés par des marseillais « gonflés » à bloc et par des supporters « en feu ». Après avoir ouvert le score sur une superbe frappe du brésilien Luiz Gustavo, les phocéens ont vu, toutefois, les joueurs de la capitale revenir au score grâce à Neymar. Dans un match très tactique, les hommes de Rudi Garcia reprenait l’avantage par Florian Thauvin à la réception d’un centre de Clinton Njie. Mais alors que les marseillais pensaient, enfin, tenir une victoire qui les fuit depuis 6 ans contre leur « meilleur ennemi », le diable de Cavani « sortait » de sa boîte et permettait aux siens d’arracher l’égalisation sur un superbe coup-franc. Alors que retenir de ce match ? Et pourquoi sale soirée pour le PSG ? Et bien parce que le moins qu’on puisse dire c’est que les parisiens n’ont pas été à la hauteur du rendez-vous. Un match que certains d’entre-eux avaient peut être pris un peu trop à la légère. Le trio magique « Cavani-Neymar-Mbappé » a été clairement décevant. Notamment les deux derniers. Mbappé a loupé à peu près tout ce qu’il a essayé et Neymar a fait preuve de suffisance voire d’arrogance. « Secoué » par les marseillais, il n’a pas réussi à tenir ses nerfs suite à la provocation d’Ocampos, récoltant au passage un second carton jaune synonyme de rouge et d’expulsion. Autre grande déception au PSG : Layvin Kurzawa qui a semblé traversé ce match comme un fantôme. Côté Olympique de Marseille, on notera l’excellente performance collective. Moins forts techniquement que les joueurs parisiens, les olympiens ont compensé par une débauche d’énergie « hors norme » et par un esprit d’équipe irréprochable. Avec, en chef d’orchestre, un Luiz Gustavo de classe mondiale.

 

 

La passe de 4 pour Mercedes
La classe mondiale, c’est également ce qui qualifie le pilote Lewis Hamilton. Au volant de sa Mercedes, il a encore une fois dominé le monde de la F1, cette fois au Grand Prix d’Austin. La course, mais aussi les trois séances d’essais libres et les qualifications. Avec ce nouveau succès, le britannique offre un quatrième titre mondial consécutif à son écurie. En revanche, il devra patienter pour célébrer sa nouvelle couronne mondiale. Il lui manque, en effet, 9 petits points pour décrocher lui aussi son 4e titre (après 2008, 2014 et 2015). Cela pourrait donc être le cas dès le week-end prochain au Mexique. Pour faire simple, il suffit à Hamilton de finir à la 5e place lors de l’une des trois dernières courses de la saison. 

 

 

Les Français brillent en tennis et en cyclisme sur piste
Si Caroline Garcia nous a fait plaisir chez les filles en tennis ces derniers mois, il faut bien dire que du côté des garçons c’était « un peu plus » difficile. Alors on ne peut que se féliciter de la victoire de Jo-Wilfried Tsonga au tournoi ATP 250 d’Anvers. Son quatrième titre de la saison. Le français a dominé, en finale l’Argentin Diego Schwartzmann (6-3, 7-5). Quant à Sébastien Vigier, c’est en cyclisme sur piste qu’il s’est illustré avec un titre par équipe et un autre en sprint individuel aux Championnats d’Europe. Un doublé en or donc.

 

 

C’est sur cette action, lors de ce plaquage, que Camille Lopez se blesse gravement.

 

Grave blessure pour le joueur de l’ASM Camille Lopez
On terminera ce petit tour d’horizon avec la médaille d’argent remportée par l’équipe française masculine de tir à l’arc aux Championnats du Monde à Mexico et par les très bons résultats de nos équipes françaises de rugby engagées en Coupe d’Europe. Avec une mention spéciale pour La Rochelle qui écrase Ulster (41-17) et Clermont qui a dominé Northampton sur le score de 24 à 7. Une victoire de l’ASM toutefois « gâchée » par la très grave blessure de Camille Lopez… L’ouvreur international, victime d’une fracture ouverte de la malléole, sera absent 5 mois et donc indisponible pour les tests de novembre avec le XV de France.

Retrouve toutes les interviews ici