Tour de Corse : silence, on tourne !

Lors de la spéciale de 49,72 km disputée hier, il y avait « des virages, des virages, des virages et une ligne droite, une seule de 200m pour souffler! » selon le co-pilote d’Eric Camilli, corse d’Ajaccio, pas vraiment surpris. « Et 50 km en Corse , ce n’est pas 50 km en Allemagne! » dit-il . Le rallye aux 10000 virages justifie bien son nom !

Retrouve toutes les interviews ici