SIX… torique : la France Championne du Monde de handball pour la sixième fois

Ils l’ont fait les kids ! Nos Experts sont devenus Champions du Monde pour la 6ème fois. Un record ! Un de plus. Et à domicile. Ce qui n’est en fait, jamais évident avec la pression qui pèse sur les épaules des joueurs. Mais ces joueurs, justement, sont « hors normes ». De véritables machines à gagner. Rendez-vous compte, en 2001, dans le vieux POPB (Palais Omnisports de Paris Bercy), les « minots » d’alors, Omeyer et Narcisse, 24 et 21 ans (40 et 37 aujourd’hui) participaient à l’avènement des « Costauds ». Un deuxième titre mondial qui en annonçait beaucoup d’autres….

 

HAND - CHPT DU MONDE 2017 - 2017 dinart (didier) gille (guillaume)
Didier Dinart et Guillaume Gille ont su prendre la suite de Claude Onesta (au fond à droite) et emmener les bleus au sommet.

 

Coup pour coup
Les hommes de Didier Dinart et Guillaume Gille – tous deux de l’aventure de 2001 – n’ont donc pas tremblé devant ces diables de norvégiens. Mais nous… oui ! Car que ce fut dur en première mi-temps. Un match parti tambour battant, sans round d’observation. Dès les premières secondes, Thierry Omeyer se mettait « dans le rythme » en stoppant un tir à l’aile tandis que Nico Karabatic faisait parler la poudre avec un premier but en pleine lucarne. Mais les norvégiens n’étaient pas en reste avec un gardien, lui aussi, dans le ton qui arrêtait un penalty et des arrières aux bras « sur-puissants ». Résultat : 4-4 après 7 minutes de jeu.

 

La Norvège fait la course en tête
Solides en défense, les norvégiens ont posé beaucoup de problèmes aux français
. Et si ces derniers ne décrochaient pas, c’était principalement grâce aux nombreux penalties obtenus. Ne trouvant pas « la réponse » face aux tirs à 9 mètres des arrières norvégiens, les Experts laissaient les hommes venus du Nord faire la course en tête (11-14 à la 21ème minutes). Car en attaque, les français n’étaient pas plus inspirés, étant « trop dans le combat et pas assez dans le jeu » selon Philippe Gardent.

 

HAND - CHPT DU MONDE 2017 - 2017 gerard (vincent)
On connaissait Thierry Omeyer on a découvert Vincent Gérard. Le gardien français a été énorme.

 

Phénoménal Vincent Gérard
C’est alors que Didier Dinart, l’entraîneur des Bleus, décidait de sortir « la carte magique »… En l’occurrence Vincent Gérard qui remplaçait Omeyer dans les buts. Trois arrêts décisifs consécutifs permettaient aux hommes de Karabatic de revenir à la hauteur des norvégiens et même de prendre la tête, juste avant la pause… 18 à 17. Quel suspens !

 

Les Bleus décollent
Au retour des vestiaires, les Bleus accéléraient et prenaient rapidement trois buts d’avance. Mieux rentrés dans cette seconde mi-temps, les français contenaient les assauts norvégiens grâce à un Vincent Gérard toujours « en feu » et forçaient leurs adversaires à déjouer (+4 pour les Bleus à la 34ème). Et ce n’est pas le temps mort pris par l’entraîneur Christian Berge qui allait changer les choses. Toujours infranchissables en défense, les français mettaient leur jeu en place en attaque placée et alternaient tirs aux 9 mètres et passe au pivot.  

 

HAND - CHPT DU MONDE 2017 - 2017
Un Bercy en folie et des supporters qui ont poussé les Experts tout au long du match… L’ambiance était au niveau du jeu des Experts. Phénoménale !

 

Bercy chante, les norvégiens déchantent
Et sans un grand Torbjörn Bergerud dans les buts, nul doute que l’écart aurait pris rapidement plus d’ampleur. Les défenses prenaient alors le pas sur les attaques et le score évoluait peu (26-22 pour les français à la 47ème). Ludovic Fabregas (alias Wolverine) sortait « les griffes » et jouait des coudes au poste de pivot pour donner encore un peu plus d’avance aux Bleus (6 buts d’avance à la 50ème). Des Bleus qui pouvaient commencer à profiter de l’ambiance de Bercy qui vibrait au son de la Marseillaise… alors que les « Vikings » buttaient encore et encore sur Vincent Gérard qui « écoeuraient » littéralement les attaquants adverses (10 sur 24 soit 40% d’arrêts décisifs à la 54ème !)  

 

HAND - CHPT DU MONDE 2017 - 2017 sorhaindo (cedric) tonnesen (kent robin) *** Local Caption ***
Les Français ont fait sauter le verrou des Vikings et ont eu les norvégiens « à l’usure ».


Une sixième étoile sur le maillot
Lors des 5 dernières minutes, les Français se contentaient de gérer leur avance et se dirigeaient, tranquillement, vers leur sixième titre de Champion du Monde… Pour s’imposer, finalement, 33 à 26. Oui, les Experts sont… Champions du Monde. Phénoménal ! Bravo aux norvégiens et merci aux Bleus pour cette belle victoire qui les place, à nouveau, tout en haut, seuls sur le toit du monde.

Retrouve toutes les interviews ici