Première victoire des Bleues dans la Japan Cup

La Japan Cup, « événement test » en vue de l’organisation du Tournoi de Handball des JO de Tokyo et qui sert de préparation au Championnat du Monde 2019, s’est ouverte ce mercredi au Japon. L’équipe de France féminine de handball a surclassé le Brésil, sur un score sans bavure de 33 à 22 (16-7). Une première perf qui permet de faire le plein de confiance avant les rencontres face au Japon et à la Slovénie, samedi et dimanche prochains.

Les Bleues ont quand même mis un peu de temps à « rentrer » dans cette rencontre. Il faut dire qu’elles n’avaient pas joué ensemble depuis septembre, en Islande, sachant aussi qu’elles ont parcouru près de 10 000km jusqu’à Tokyo trois jours avant le Match ! Mais une fois leur rythme retrouvé, les Bleues ont pris facilement l’ascendant sur le Brésil, menées par une Grâce Zaadi Deuna très performante en attaque et soutenues par les jeunes Chloé Bouquet et Océane Sercien-Ugolin. Soutenues par Roxanne Frank (photo ci-dessous), parfaite gardienne de ses cages (60% – 9-15) le trio d’attaque permet à la France de décoller au score et de prendre une très belle avance avant de rentrer aux vestiaires à la mi-temps sur le score de 16-7.

La deuxième période fut beaucoup plus rythmée côté tricolore et plus spécifiquement du celui de ses ailes avec Manon Houette (photo ci-dessous) et Laura Flippes, toutes deux très performantes en remontée de balle rapide. Le seul petit bémol pour Olivier Krumbholz est sûrement celui de la défense, pourtant reconnue comme l’une des meilleures au monde, qui s’est avérée un peu faible et qui est donc à consolider pour les prochaines rencontres.

Mais selon Grâce Zaadi Deuna, les françaises ont « montré un beau visage en attaque aujourd’hui », avec des jeunes pousses qui montrent leur envie d’aller chercher leur place pour le championnat du monde la semaine prochaine. Attention cependant, selon la demi-centre messine « le Brésil n’a pas montré tout son jeu ce soir et ce n’est pas parce que l’on gagne aujourd’hui, que ça sera facile durant le premier tour du Mondial ». Il faudra évidemment rester mobilisées dès le 30 novembre et les Bleues devront confirmer leur bonne forme samedi, face au Japon, une équipe qu’elles vont  redécouvrir puisqu’elles ne se sont pas rencontrées depuis 2012.

 

Retrouve toutes les interviews ici