Mondial Handball 2019 : 4 sur 4, Tour principal, nous voilà !

Quatrième Match , quatrième victoire ! L’équipe de France a bouclé le tour préliminaire par un succès 23 à 22 (12-12) sur la Russie, synonyme de 1e place de la poule A ! Les Bleus s’envoleront ce vendredi midi en direction de Cologne pour un programme très copieux dans ce que l’on appelle « le Tournoi principal » où ils affronteront les lauréats du groupe B ce week-end : l’Espagne samedi à 18h, l’Islande dimanche à 20h30 puis la Croatie mercredi à 18h. L’enjeu ? L’accès au dernier carré ! 

On doit bien avouer, les kids, que la concentration n’était pas optimale hier soir… déjà qualifiés, on voyait bien que les Bleus étaient branchés sur courant alternatif et ils ont laissé les Russes faire la course en tête ! Ils menaient ainsi de 4 buts (17-21) à la 47eminute avec une défense tricolore qui peinait à contenir leurs offensives ! Heureusement que dans le money-time, ils ont effectué un rapproché avec Ludovic Fabregas puis Kentin Mahé, par deux fois, pour obtenir l‘égalisation (22-22) à la 58e… Et c’est Kentin Mahé qui a fini le travail brillamment avec un 23e but qui a scellé la victoire tricolore (23 à 22). Ouf !

Déclarations d’après-Match ( source FFHB ) :

Didier Dinart : « Le bilan du premier tour est positif, on est bien situé dans la compétition avec trois points. On va maintenant rencontrer des adversaires de très grande qualité, l’Espagne et la Croatie. Si il y a une défaite, cela serait préjudiciable à l’accession aux demies finales. Aujourd’hui on a senti qu’on n’était pas forcément investi durant l’heure. Mais on s’est arraché pour terminer avec cette victoire ».

Nikola Karabatic : « Il y a quelques temps, je ne m’imaginais pas pouvoir entrer dans les championnats du monde et jouer deux fois quinze minutes. Je suis heureux d’avoir eu cette opportunité et d’avoir pu prendre des repères. Je suis content de pas m’être reblessé, il y avait forcément un peu d’appréhension, on ne sait jamais comment réagir face à de vrais adversaires. La victoire est un peu un hold-up, mais je suis content ».

Retrouve toutes les interviews ici