Mondial de Hand : C’est parti !

Ca y est, on y est les kids ! Le 25ème Championnat du monde masculin de handball débute et c’est chez nous ! On avait déjà fait un petit point à J-30 mais l’événement mérite que l’on vous fasse un p’tit récap sur les équipes, les palmarès et les nouveautés : voici donc tout ce que vous devez savoir sur le Tournoi ! Et il va être Phé – No – Mé – Nal !

LES MAOUSSE COSTAUDS

Tenante du titre et finaliste des Jeux Olympiques de Rio en août dernier, la France sera l’un des favoris de ce Championnat du monde ( Cocorico ! ), en compagnie du Danemark, champion olympique 2016, et de l’Allemagne, médaillée de bronze à Rio et victorieuse de l’Euro 2016 en janvier. Derrière ces trois favoris, plusieurs équipes font figure d’outsiders, comme le Qatar, finaliste malheureux de l’édition 2015 à domicile et double champion d’Asie en titre. Parmi les équipes à surveiller, on retiendra aussi l’Espagne, finaliste de l’Euro 2016 et revancharde après avoir manqué les Jeux Olympiques de Rio, la Pologne (quatrième des Jeux Olympiques 2016 et troisième du Championnat du monde 2015), la Croatie (troisième de l’Euro 2016) ou encore la Slovénie (sixième des Jeux Olympiques 2016).

FRANCE-MACEDOINE (30-23)

LES STARS 

Y en aura plein ! Allez, on n’est pas chauvin et on commence par le Danois Mikkel Hansen, actuel détenteur du trophée de meilleur joueur mondial décerné chaque année par la Fédération Internationale et élu meilleur joueur des Jeux Olympiques de Rio. Plusieurs anciens lauréats de cette récompense seront également très attendus : les Français Nikola Karabatic, Daniel Narcisse et Thierry Omeyer, ou le Croate Domagoj Duvnjak. Parmi les autres stars annoncées, figurent le gaucher macédonien Kiril Lazarov, le géant hongrois Laszlo Nagy, le gardien de but allemand Andreas Wolff, son compatriote ailier gauche Uwe Gensheimer, l’Espagnol Valero Rivera ou le Tunisien Wael Jallouz.

 

LE PALMARES : La France ? tout en haut !

Depuis son sacre au Qatar en 2015, l’équipe de France détient le record absolu de victoires au Championnat du monde, avec cinq titres. Les Bleus viseront donc un sixième sacre, le deuxième à domicile après celui remporté en 2001 par les coéquipiers de Jackson Richardson. Les autres nations les plus titrées au palmarès sont la Roumanie (non qualifiée pour le Championnat du monde 2017) et la Suède (quatre victoires chacune), puis l’Allemagne et la Russie (trois victoires).

FRANCE-ALLEMAGNE (29-28)

LES NOUVELLES REGLES
Depuis le début de l’été 2016, plusieurs nouvelles règles de jeu sont entrées en vigueur.

Nouvelle Règle 1: Chaque équipe peut désormais choisir à tout moment dans le match d’évoluer à sept joueurs de champ en phase d’attaque, et donc sans gardien. C’est super car cette nouvelle règle donne lieu fréquemment à des buts inscrits de loin, notamment de la part du gardien adverse, lors des récupérations de balle.

Nouvelle Règle 2 : Autre nouveauté en phase offensive : lorsque l’arbitre lève le bras, l’équipe qui attaque ne dispose plus que de six passes, au maximum, avant de tirer.

Nouvelle Règle 3 : Les arbitres peuvent désormais sortir un carton bleu pour signifier l’ouverture d’une procédure disciplinaire après une exclusion, lorsque celle-ci se justifie.

Nouvelle Règle 4 : Pour sanctionner davantage les comportements antisportifs et limiter les abus en matière de temps morts médicaux, le joueur qui se fera soigner à l’intérieur de l’aire de jeu doit maintenant quitter le terrain après l’intervention des soigneurs puis attendre que son équipe ait effectué trois attaques pour revenir en jeu, cette règle ne s’appliquant pas pour les gardiens de but touchés à la tête par une balle.

Nouvelle Règle 5 : Pendant les 30 dernières secondes du match (et des éventuelles prolongations), sont désormais sanctionnées systématiquement les fautes antisportives par un jet de sept mètres, en plus du carton rouge, quel que soit l’endroit où elles ont été commises.

Bon Mondial ! Hé au fait jeune kopkid, tu sais quoi ? Tu es comme le Mondial, Phénoménal !

Retrouve toutes les interviews ici