Mondial 2019 : Match nul mais le Tour principal acquis ! ( + Vidéo )

Quel Match et quel suspense ! L’équipe de France a réussi, à la dernière seconde, à décrocher le match nul mardi soir à Berlin, 25-25 (10-12) face à l’Allemagne, un des deux pays hôtes de ce Mondial 2019 de handball. Résultats « des courses » : Les Experts sont qualifiés pour le tour principal ! Seul couac de la soirée, la blessure du capitaine Cédric Sorhaindo (mollet droit) qui pourrait entraîner un premier changement. Rendez-vous maintenant jeudi à 20h30 pour l’ultime match du tour préliminaire face à la Russie sachant qu’une victoire permettrait aux Bleus de se présenter au tour principal ( à Cologne ) avec trois points.

Dès le début de la rencontre, le ton est donné : après 48 secondes, Ludovic Fabregas est exclu pour 2 minutes… L’Allemagne mène les débats dans un match très fermé : 3-1 après 10 minutes. Dans une aréna évidemment acquise aux handballeurs allemands, les Bleus égalisent par Ludovic Fabregas (3-3, 12e). Cédric Sorhaindo semble touché au mollet droit, le capitaine grimace et ne reviendra pas sur le terrain. Uwe Gensheimer se présente’ devant Vincent Gérard pour le premier jet de 7m de la partie : le gardien de Montpellier réalise la parade. Il faudra être fort ce soir pour prendre le meilleur sur le pays hôte : au tour de Dika Mem de sortir deux minutes…Une première fois en échec sur Wolff, Luc Abalo le trompe : la France passe pour la première fois devant devant : 5-4 (19e) ! Les Allemands signent un 3-0 pour s’offrir un nouvel écart de +2 (5-7,23e). Kentin Mahé puis Nedim Remili rapprochent les Bleus mais la Mannschaft maintient la pression, à deux minutes du terme (10-7, 28e). Luc Abalo, Nedim Remili et Romain Lagarde marquent avant le retour aux vestiaires sur le score de 10-12.

Quel but de Timothey N’Guessan !
Les Bleus repartent tambours battants : Mathieu Grebille, Kentin Mahé et Romain Lagarde ramènent la France à égalité (13-13, 33e). La défense tricolore est plus imperméable avec notamment Adrien Dipanda, Luka Karabatic et Mathieu Grebille. Valentin Porte obtient un jet de 7m… Marqué encore par l’insatiable Kentin Mahé (5 buts). Dika Mem et Adrien Dipanda sont exclus ensuite tour-à-tour…Cyril Dumoulin réalise un arrêt majeur à ce moment de la partie (17-17, 42e). Les deux formations se rendent coup pour coup dans une atmosphère électrique. Les Bleus sont au contact mais les Allemands marquent trop vite pour espérer un meilleur rendement. Le quatrième but d’Uwe Gensheimer renvoie les champions du monde à -2 (20-22) à huit minutes du terme ! Le duo de gardiens est à la peine : ni Vincent Gérard, ni Cyril Dumoulin ne sont décisifs. À cinq minutes du terme, dans le sillage d’un excellent Kentin Mahé (7 sur 9), Luka Karabatic rapproche son équipe à -1 (22-23, 55e). Le money-time s’annonce brûlant. Les Bleus n’en finissent plus d’être menés : Vincent Gérard réalise un arrêt déterminant puis, à coup de temps-mort, les coaches haranguent leurs joueurs. Tout au bout du bout, Timothey N’Guessan, sur le buzzer, trouve la lumière pour égaliser et maintenir le navire bleu à flots !

Déclaration deTimothey N’Guessan : « Il va falloir se battre pour Cédric. L’atmosphère était hostile, on joue contre la pays-hôte, mais on s’y attendait. Je suis fier de l’équipe, on a réussi à remonter nos trois buts d’écart pour aller chercher le nul, ce point a presque le goût d’une victoire ».

Retrouve toutes les interviews ici