Mauvaise soirée pour Montpellier et le PSG en Ligue des Champions

Cette 5e soirée européenne en Ligue des Champions n’a pas souri à nos deux représentants français dont le Paris-Saint Germain a qui a subi samedi sa 1ère défaite de la saison, toutes compétitions confondues, dans la salle de Barcelone ( score : 36-32 ). Malgré un match solide, les co-équipiers de Nikola Karabatic (photo ci-dessous), n’ont rien pu faire face à des Barcelonais qui passent leaders au classement de leur Groupe, avant que les Allemands de Flensbourg ne tentent de s’imposer contre Aalborg (Danemark), ce dimanche.

BARCELONE-PSG HANDBALL (36-32)

Après un début de rencontre où  Parisiens et Barcelonais se sont rendus coup pour coup pendant une vingtaine de minutes, les Catalans sont montés en cadence et ils n’ont plus jamais été rejoints au tableau d’affichage même si Luka Karabatic (8 buts à 100%), Nedim Remili ou Rodrigo Corrales, impérial dans son but, ont tout fait pour freiner leurs ardeurs. Mais menés ensuite de huit buts, les hommes du PSG n’ont pas pu enrayer la belle mécanique barcelonaise et la rencontre s’est conclue avec un déficit de quatre buts. C’est un avertissement à prendre en compte pour la suite de l’aventure européenne ! 

MONTPELLIER-KIEL (30-33)

Cette soirée de Samedi est aussi à oublier pour Montpellier qui a subi sa 2e défaite en Ligue des Champions alors qu’ils restaient sur trois victoires sur la scène européenne. Après une 1ère défaite subie à domicile, lors de la 1ère journée, face au Vardar Skopje, les co-équipiers de Valentin Porte (photo ci-dessus) ont de nouveau chuté, toujours chez eux, face à Kiel sur le score de 30-33, lors de ce choc au sommet du groupe B. Les Montpellierains avaient pourtant tenu la dragée haute aux Allemands pendant toute la première mi-temps en rejoignant les vestiaires avec un seul but de retard (17-16). Et ils peuvent nourrir encore plus de regrets quand on sait qu’ils menaient de trois buts à un quart d’heure de la fin ! Mais leurs adversaires du soir, invaincus jusque là et n’ayant lâché des points que lors de leur match nul face à Kielce lors de la 1ère journée, ont alors mis une énorme pression pour renverser la tendance et finir avec trois buts d’avance ! 

MONTPELLIER-KIEL (30-33)

Retrouve toutes les interviews ici