Handball (F) : Le Championnat du Monde est lancé !

Le Championnat du Monde de handball féminin qui se déroule en Espagne vient tout juste de commencer. Les handballeuses Françaises, fortes de leur titre de championnes Olympiques, vont devoir tenir la dragée haute à tout le gratin mondial. Toutes les plus grandes joueuses de la planète hand sont présentes, ou presque, certaines absences se faisant ressentir dans la plupart des équipes.

 

Une 1ère journée sans perturbation

Lors du match d’ouverture, les Espagnoles se sont largement imposées face aux Argentines. Le score final démontre la domination de la Roja sur le match : 29 – 13. L’équipe d’Argentine n’aura pu passer que 3 petits buts lors de la 2ème période. Une chose assez rare. Le reste des grosses nations attendues dans ce mondial n’ont pas flanché. L’Allemagne, le Danemark ou encore la Hongrie ont parfaitement géré leur match d’ouverture du tournoi. 

La suite de la 1ère journée a lieu aujourd’hui avec l’entrée en lice de la France. Nos bleues seront opposées à l’Angola à 18h. Un match qui semble facile, mais qu’il faudra toutefois s’assurer de remporter pour bien lancer la compétition. Dans le même groupe, la Slovénie et le Monténégro s’affronteront un peu plus tard dans la soirée (20h30). D’autres grosses cylindrées du handball mondial vont se mettre en jambes aujourd’hui, comme la Russie, les Pays-Bas, la Suède ou encore la Norvège. Cette dernière est d’ailleurs la grande favorite pour la victoire finale. Est-ce que la France, auréolée de son titre à Tokyo, sera capable de tenir tête aux Scandinaves ? Réponse au plus tard le dimanche 19 Décembre.

 

Des absences notables

Comme lors de chaque compétition post JO, certaines athlètes préfèrent ne pas se présenter pour se préserver. Ou pour d’autres raisons. On va vous faire un petit récap’ de tout ça.

Côté Français, la gardienne qui aura protégé les cages tricolores depuis plus d’une décennie, Amandine Leynaud, a pris sa retraite internationale. Elle aura fait ses adieux à la sélection avec un titre de championne Olympique. On connaît pire comme départ ! Elle a été suivie dans cette démarche par Blandine Dancette. Plus récemment, ce sont Siraba Dembelé et Alexandra Lacrabère qui ont stoppé leurs carrières en équipe de France.

Côté international, l’infirmerie s’est remplie de deux joueuses très importantes pour leur sélection. La Monténégrine Djurdjina Jaukovic, joueuse de Brest, s’est rompu les ligaments croisés du genou gauche lors d’un match du championnat de France. Elle ne reviendra pas sur les terrains avant le printemps prochain. L’Espagne a, quant à elle, perdue sa maîtresse à jouer, Nerena Pena, la faute à un genou trop douloureux.

Une autre absence de ce Championnat du Monde, mais masculine cette fois-ci, aurait pu se trouver sur un banc. C’est Emmanuel Mayonnade, le coach Français qui a été remercié par la fédération des Oranje (Pays-Bas) après l’échec des Jeux. N’oublions quand même pas qu’il aura notamment mené l’équipe Néerlandaise au titre mondial en 2019, seulement 4 mois après avoir pris ses fonctions. 

 

Allez hop, on vous le redit « au cazou », les kids, la France joue dès ce soir à 18h contre l’Angola pour son 1er match du tournoi. À ne manquer sous aucun prétexte, les kids ! On compte sur vous, et elles aussi !

Retrouve toutes les interviews ici