Handball : « Air France » Narcisse ne va plus s’envoler ( + Vidéos )

Tout a une fin, les kids. La Légende du handball français, Daniel Narcisse a décidé, à 38 ans, d’arrêter sa carrière de handballeur professionnel à la fin de cette saison. Depuis ses débuts à Chambéry, « Air France Narcisse » nous aura offerts 20 ans d’envolées, de haute voltige pendant lesquelles il aura marqué de son empreinte le handball international. Et en Champion qu’il est, il va tout faire pour terminer en beauté et essayer même de décrocher une dernière Ligue des Champions avec le PSG, dans quelques semaines. 

Retour sur une carrière hors normes

Son palmarès est tout simplement exceptionnel : deux sacres olympiques, quatre mondiaux, trois européens et deux Ligues des champions. 

Daniel Narcisse a intégré l’équipe de France en l’an 2000, avant l’Euro, et honora sa première sélection contre l’Islande, le 9 janvier. Et il a participé à la première campagne victorieuse des «Costauds», en 2001, à domicile, pour devenir champion du monde à tout juste 21 ans.

Narcisse a toujours impressionné par un physique hors du commun et une détente exceptionnelle qui lui ont permis d’inscrire des buts venus d’ailleurs, comme un incroyable «kung-fu» en demi-finale des JO-2008 contre la Croatie, ou un tir tout en force à la dernière seconde de la demie des JO-2016, à Rio, contre l’Allemagne.

En club, Daniel Narcisse empile les titres depuis qu’il a rejoint Kiel, en 2009, pour son retour dans le championnat allemand. Avec un certain Thierry Omeyer dans les buts. Champion d’Allemagne à trois reprises, le demi-centre ou arrière gauche remporte aussi la Ligue des Champions en 2010 et 2012, sans oublier plusieurs sacres en coupes, en supercoupe ou lors du championnat du monde des clubs.

Champion d’Allemagne et vainqueur de la Ligue des Champions avec Kiel, médaillé d’or olympique avec les Bleus, Narcisse survole l’année handball et se voit décerner le titre de « joueur de l’année ».

Le Mondial 2017, organisé en France, sera la dernière compétition internationale « d’Air France » avec les Bleus. Moins utilisé qu’auparavant, il sait apporter un impact précieux quand il rentre. C’est lui, en demi-finale, qui donne trois buts d’avance aux Bleus face à la Suède et scelle la victoire des siens en fin de partie. Il ne pouvait rêver plus belle sortie.

Moins de deux mois après le titre mondial, il officialise avec son copain Thierry Omeyer, sa retraite internationale le 21 mars 2017. La fin d’une immense aventure  pour les deux derniers rescapés des « Costauds » de 2001. Et un an plus tard donc, Daniel Narcisse annonce qu’il va raccrocher définitivement. Immense respect Champion ! 

 

Retrouve toutes les interviews ici